Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Censures et manipulations

Dans les mondes ibérique et latino-américain

Civilisations étrangères

Éditeur : Presses universitaires François-Rabelais

Lieu d’édition : Tours

Publication sur OpenEdition Books : 28 juillet 2022

Collection : Civilisations étrangères

Année d’édition : 2013

Nombre de pages : 388


Présentation

La question de la censure, de ses modalités et de ses effets, semble inépuisable, et toutes les formes d’expression, que ce soit des textes (poésie, théâtre, roman, presse…) ou des images (peinture, photographie, cinéma…) sont susceptibles d’être à un moment ou à un autre les victimes de mesures censoriales plus ou moins sévères. Ce livre envisage les cas de l’Espagne, du Portugal et de divers pays d’Amérique Latine (Argentine et Uruguay) autour de trois thématiques : les pouvoirs et les censures de l’Ancien Régime au xxe siècle ; les dictatures face aux productions littéraires et cinématographiques : franquisme, salazarisme, dictatures latino-américaines ; langue et littérature : autocensures, oublis, manipulations.

La question des stratégies à adopter face à la censure est au cœur de ce volume. Comment contourner la censure, s’y adapter et faire avec, comment pouvoir donc communiquer avec son public plus ou moins « librement » ? Les pratiques peuvent être variées et dépendre des situations concrètes, qu’il s’agisse de déplacement physique, de choix d’une autre langue ou d’effacement de repères concrets pouvant permettre de remonter jusqu’aux imprimeurs et auteurs de publications dont le contenu « hétérodoxe » peut faire l’objet de répression, en passant par l’autocensure, le jeu du possible qui peut permettre de faire naître des espaces de transgression. Brutale, souvent arbitraire, aveugle et polymorphe, la censure et ses agents sont rarement intelligents. La ruse, et donc la métaphore ou l’ellipse, devient alors une pratique obligatoire pour tenter de tromper les censeurs.


Sommaire

Jean-Louis Guereña et Mónica Zapata

Introduction

1re partie. Pouvoirs et censures de l’Ancien Régime au xxe siècle

Antonio Robles Egea

Las limitaciones de la libertad de expresión del anarquismo español

A finales del siglo xix y principios del xx

Jean-Louis Guereña

Censure et stratégies de contournement

Le cas des publications érotiques clandestines en Espagne (dernier quart du xixe-début du xxe siècle)

Émilie Mendonça

L’historien et le censeur

La Historia de la Educación en Guatemala de Carlos González Orellana et le régime d’Estrada Cabrera (1898-1920)

2e partie. Les dictatures face aux productions littéraires et cinématographiques : franquisme, salazarisme, dictatures latino-américaines

Laurence Karoubi

Les paradoxes de la censure, entre le système et l’intime

Hombres (1943), le roman censuré d’Ana Mariscal

Jorge Nieto Ferrando

Aux limites du dicible et du visible

Notes sur le cinéma, le « possibilisme » et la culture de l’opposition sous le franquisme

Kepa Sojo Gil

La censura en el cine español del franquismo

El caso de Los jueves, milagro (1957) de Berlanga

Graça Dos Santos

Issues de secours. Quand le théâtre portugais s’expatrie pour être vu du public

L’État nouveau de Salazar (1933-1974)

Lucía Masci

Censura y movimientos teatrales de resistencia

La dimensión política del arte en tiempos de dictadura (Uruguay y Argentina)

3e partie. Langue et littérature : autocensures, oublis, manipulations

Stephen G.H. Roberts

Censura, auto-censura y traducción en los artículos políticos publicados por Miguel de Unamuno

Durante su exilio voluntario en Francia (1924-1930)

Émilie Rikir

Censures et déplacements dans l’œuvre de Jorge Semprún

Le grand voyage et Autobiografía de Federico Sánchez

Paula Martínez

Censure politique ou économique ?

Le cas de Leonardo Padura Fuentes, écrivain cubain publiant en Espagne

Mónica Zapata

Censure et mémoire

« La noche de los visones » de Pedro Lemebel


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.