Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Villes rattachées, villes reconfigurées

 | 
Denise Turrel

Les Auteurs

Volltext

Anna BELLAVITIS

1Maître de conférences en histoire moderne à l’université de Paris X-Nanterre, elle est spécialiste d’histoire sociale de la république de Venise. Elle a publié : Perle e impiraperle. Un lavoro di donne a Venezia tra ‘800 e ‘900, Venise, 1990 (en collaboration) ; Noale. Struttura sociale e regime fondiario di una podesteria nella prima metà del ‘500, Trévise, 1994 ; Identité, mariage, mobilité sociale. Citoyennes et citoyens à Venise au xvie siècle, Rome, 2001. Elle travaille actuellement à une nouvelle recherche sur femmes, travail et famille à Venise à l’époque moderne.

Denis BOCQUET

2Université de Provence, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme.

3Ancien membre de l’École française de Rome ; il a travaillé sur la modernisation technique de Rome capitale : enjeux institutionnels, politiques et sociaux (1870-1925).

4Ses recherches post-doctorales portent sur l'urbanisme italien en Méditerranée (1912-1943).

5Il est editor de H-Mediterranean (H-Net, Michigan State University).

Yasmina BOUDJADA

6Architecte, elle est diplômée de l’institut d’architecture et d’urbanisme de Constantine (IAUC), Algérie.

7Sa thèse en cours à l’EHESS de Paris, sous la direction de Daniel NORDMAN, a pour thème L’urbanisation de la ville de Constantine (Algérie) de la conquête à 1871.

Abderrahmane CHORFI

8Architecte DESA, il est directeur de l'École nationale d'architecture de Rabat (dont il anime depuis 1984 l'atelier Patrimoine), et président du comité marocain du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) depuis 1997. Il a conduit différentes études sur l'habitat urbain marocain ainsi que sur la médina de Rabat.

David COLEMAN

9Après un Ph. D. de l’université de l’Illinois, il enseigne au département d’histoire de l’Eastern Kentucky University aux États-Unis.

10Publications : « Moral Formation and Social Control in the Catholic Reformation : The Case of San Juan de Avila », The Sixteenth Century Journal, 26, 1995, p. 17-30 (prix de la Society for Spanish and Portuguese Historical Studies, 1997) ; contribution à The Reformation World (Andrew Pettegree dir.), chapitre « Spain », London, Routledge, 2000, p. 296-305 ; Creating Christian Granada : Society and Religious Culture in an Old-World Frontier City, 1492-1596, à paraître, Cornell University Press.

Laurent COMMAILLE

11Maître de conférences en histoire contemporaine, agrégé d'histoire, il est aussi diplômé de géographie de l'aménagement ; il a fait sa thèse sur la politique du logement des entreprises en Lorraine de 1850 à 1940, travail portant sur la genèse et le développement des cités ouvrières. Il a d'autre part écrit un certain nombre d'articles portant sur des problèmes d'aménagement et d'urbanisme. La dernière publication en cours (aux Cahiers du Centre de recherches en histoire de l'Europe occidentale) est consacrée à l'approche méthodologique de l'histoire des petites villes.

Bernard GAUTHIEZ

12Architecte et urbaniste en chef de l’État. Urbaniste, il s’est ensuite orienté vers l’étude de la ville (doctorat, HdR). Après l’école d’architecture de Lyon, il rejoint la direction de l’Architecture et du Patrimoine, où il s’occupe depuis 1999 des études urbaines. Outre divers articles et participations à des ouvrages, dont l’Atlas historique des villes de France, il a publié Entre Bellecour et Terreaux, urbanisme et architecture à Lyon au xixe siècle. Ses travaux actuels portent sur l’analyse de l’espace urbain (à paraître un Vocabulaire de l’espace urbain, aux Éditions du Patrimoine, et Pour une approche morphologique des espaces urbanisés, en co-direction).

Philippe GUIGNET

13Professeur d’histoire moderne à l’université Charles-de-Gaulle/Lille III, il est directeur de la Revue du Nord, et du Centre de recherche sur l’histoire de l’Europe du Nord-Ouest.

14Ses deux thèses ont pour titre : Mines, manufactures et ouvriers du Valenciennois au xviiie siècle, New York, Arno Press, 1977 et Le Pouvoir dans la ville au xviiie siècle : pratiques politiques, notabilité et éthique sociale de part et d’autre de la frontière franco-belge, Paris, Ed. de l’EHESS, 1990.

15Publication récente : Vivre à Lille sous l’Ancien Régime, Paris, Perrin, 1999.

Corinne JAQUAND

16Maître-assistant à l'école d'architecture de Clermont-Ferrand, elle a exercé à Paris et à Berlin comme architecte-urbaniste (Atelier parisien d'urbanisme, Sénat de la construction de Berlin, Cité des médias de Babelsberg), et contribué aux programmes des concours du Spreebogen (1993) et de l'ambassade de France à Berlin (1996).

17Outre des articles dans L'Architecture d'Aujourd'hui, Urbanisme et Bauwelt, elle a publié Berlin : Portrait de Ville (IFA/Datar, 1992). Thèse de doctorat en soutenance : Le Grand-Berlin et l'anticipation américaine : infrastructures, paysage et forme urbaine du IIe au IIIe Reich, sous la direction de Hubert Damisch, EHESS.

Nora LAFI

18Université de Tours, CNRS-URBAMA.

19Ses recherches actuelles portent sur les pouvoirs locaux dans les villes du monde arabe : héritage des institutions traditionnelles et réformes aux xixe et xxe siècles ; coordination du programme de recherches d’(URBAMA) « Municipalités méditerranéennes » (à paraître en 2003). Elle est editor de H-Mediterranean (H-Net, Michigan State University).

20Dernière publication : Une ville du Maghreb entre ancien régime et réforme ottomane (Tripoli 1795-1911), Paris, L’Harmattan, 2002.

Dominique LE PAGE

21Maître de conférences en histoire à l’université de Nantes, il travaille actuellement sur une histoire de la chambre des comptes de Bretagne du xvie au xviiie siècle.

22Publication : Finances et politique en Bretagne au début des temps modernes, 1491-1547, Paris, C.H.E.F.F., 1997.

Pascal LIÉVAUX

23Maître de conférences au département d’histoire de l’art de l’université de Tours, il est spécialiste de l’architecture moderne. Le thème de sa thèse est l’architecture des hôtels de ville en France au xviie siècle (1992). Ses deux axes de recherches actuels sont d’une part l’architecture publique de la Renaissance à la Révolution (hôtels de ville, intendances, bourses de commerce, halles, etc.) et son inscription dans l’espace urbain, et d’autre part les jardins dans la ville à l’époque moderne.

24Publication : L’hôtel de ville de Lyon, Paris, Imp. nationale, 1998.

Jean-Baptiste MINNAERT

25Il est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université François-Rabelais de Tours et membre du laboratoire URBAMA. Après une thèse de doctorat consacrée à l'architecte Henri Sauvage (1873-1932) soutenue à Paris IV en 1994, Jean-Baptiste Minnaert s'est spécialisé dans les analyses urbaines et patrimoniales. Il travaille sur la ville nouvelle d'Héliopolis au Caire et sur les faubourgs parisiens.

Klaus NOHLEN (Dr.-ing.)

26Architecte, il est professeur d’histoire de l’architecture à l’université des sciences appliquées de Wiesbaden (Allemagne) ; directeur d’études invité à l’EPHE de Paris, et membre de l’Institut allemand d’archéologie.

27Ses travaux portent notamment sur l’architecture romaine, en particulier le sanctuaire de Trajan à Pergame, et sur l’architecture à Strasbourg entre 1871 et 1918. Pour ses publications concernant le sujet « Villes rattachées », voir la bibliographie de sa communication.

Dominique POULOT

28Professeur à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, il a consacré sa thèse de doctorat à étudier les origines intellectuelles du patrimoine et la formation des musées, de 1774 à 1830. Ses recherches tendent à une histoire de la formation du canon historique et esthétique, à travers l’examen des institutions de la patrimonialisation. Il a notamment publié Musée, nation, patrimoine, 1789-1815 (Paris, Gallimard, 1997), Les Lumières (Paris, Puf, 2000) et Patrimoine et musées : l’institution de la culture (Paris, Hachette, 2001), ainsi qu'un ouvrage collectif sur le patrimoine et la ville (Presses Universitaires de Grenoble, 1997).

François PUPIL

29Il est actuellement professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’université de Nancy II, fonction qu’il occupe après avoir dirigé le service de l’Inventaire de Lorraine. Il a soutenu sa première thèse sur les architectes de Nancy au xviiie siècle, puis une seconde sur les origines du style troubadour. Après des travaux sur les panoramiques, il a catalogué les miniatures de Nancy (M.H.L.) et de Colmar (Unterlinden) et prépare une exposition sur l’historicisme au musée d’histoire de la ville de Luxembourg (2002).

André RAYMOND

30Ses recherches actuelles portent sur l’histoire des villes arabes à l’époque ottomane.

31Principales publications :

  • Artisans et commerçants au Caire au xviiie siècle, I. F. Damas, 1974, 2 vol. (rééd. 1999) ;
  • Grandes villes arabes à l’époque ottomane, Paris, Sindbad, 1985 ;
  • Le Caire, Paris, Fayard, 1993 et Le Caire (dir.), Paris, Mazenod, 2000 ;
  • La ville arabe : Alep à l’époque ottomane, I. F. Damas, 1998.

Sebastian REDECKE

32De 1980 à 1987, il a suivi des études d’architecture à l’université de Braunschweig et à l’université de Rome. De 1987 à 1990, il a exercé la profession d’architecte à Berlin. Depuis 1990, il est rédacteur en chef de la revue d’architecture Bauwelt à Berlin. Il a écrit plusieurs ouvrages concernant l’architecture actuelle de Berlin.

Victoria SANGER

33ActuellementATER à l’université François-Rabelais, elle a soutenu en 2000 à l’université de Columbia une thèse de doctorat (Ph. D.) : Military Town Planning under Louis XIV : Vauban’s Practice and Method (1668-1707). Dernières publications : « Les lotissements des ingénieurs du Roy au service de l’urbanisme : l’exemple de Lille », dans Emilie d’Orgeix éd., Portefeuilles de plans : projets et dessins d’ingénieurs militaires en Europe du xvie au xixe siècle, actes du colloque de Saint-Amand-Montrond, Bourges, 2001 ; [avec Isabelle Warmoes], « The City Gates of Louis XIV », Journal of Urban History, n° spécial « The European City », 2002.

Denise TURREL

34Maître de conférences au département d’histoire de l’université de Tours. Après une thèse sur une province « rattachée » (Bourg-en-Bresse au xvie siècle, Paris, Société de démographie historique, 1986), elle a coordonné un numéro spécial des Cahiers d’Histoire (n° 2-2001) sur la commémoration du quatrième centenaire du traité de Lyon. Ses recherches actuelles portent sur la construction des signes identitaires dans la France des xvie et xviie siècles, en particulier les usages sociaux des couleurs. Dernière publication : Du blanc des huguenots au blanc de France, Droz, à paraître en 2003.

Hélène VACHER

35Enseignant chercheur à l'université d'Aalborg (Danemark), elle est aussi chercheur à URBAMA (Tours) et associée au CDHT (Paris).

36Depuis sa thèse de Ph. D. sur l'urbanisme colonial français au xxe siècle, elle a poursuivi ses recherches sur l'histoire de l'aménagement urbain. Ses travaux portent sur les réseaux et les parcours professionnels des acteurs de la transformation des territoires durant la période coloniale, ainsi que sur les formations techniques et les innovations dans les domaines de la construction et de l'urbanisme en France et en Scandinavie.

Mercedes VOLAIT

37Architecte et historienne, elle est chargée de recherche au CNRS au laboratoire URBAMA de l’université François-Rabelais à Tours. Elle s’intéresse à la production de l’espace construit dans l’Égypte moderne, ainsi qu’à la connaissance et à l’invention du patrimoine monumental. Ses recherches actuelles portent sur la création et la transformation de la ville nouvelle d’Héliopolis (1906 à nos jours).

38Elle a publié notamment L’architecture moderne en Égypte et la revue al-‘imara (1939-1959), Le Caire, CEDEJ, 1988, et L’Égypte d’un architecte : Ambroise Baudry (1838-1906), Paris, Somogy, 1998 avec M. L. Crosnier Leconte.

Marcel WATELET

39Docteur en histoire, il est attaché scientifique à la direction de la Topographie et de la Cartographie du ministère wallon de l’Équipement et des Transports, chercheur qualifié de la Communauté française de Belgique et collaborateur scientifique à l’université de Louvain (Louvain-la-Neuve). Il a publié plusieurs ouvrages dans le domaine de l’histoire de la cartographie. Il dirige la collection Monumenta cartographica Walloniae et est responsable du Cybercentre de cartographie du ministère wallon de l’Équipement et des Transports.

Alexandra YEROLYMPOS

40Professeur associé d'urbanisme, Dr. architecte-ingénieur, urbaniste, elle a fait ses études en Grèce et en France, où elle a travaillé dans des agences d'architectes. Depuis 1976 elle enseigne le projet urbain et l'histoire de l'urbanisme à l'école d'architecture de l'université Aristote de Thessalonique.

41Auteur de livres sur l'histoire et l'urbanisme des villes en Grèce, dans les Balkans et la Méditerranée orientale : La reconstruction de Thessalonique après l'incendie de 1917 ; Transformations in the Balkans ; Entre l'Orient et l'Occident : villes ottomanes à l'époque des réformes. Elle prépare un livre sur l'architecte Ernest Hébrard, qui sera publié en France.

Olivier ZELLER

42Professeur des universités, il dirige l'axe « histoire des villes et de leurs populations » du Centre Pierre-Léon (UMR 5599). Il est membre fondateur et trésorier de la Société française d'histoire urbaine. Ses recherches actuelles portent sur différentes problématiques de l'histoire urbaine, notamment sur les thèmes des rythmes, de l'hospitalité et de la gouvernance. Il dirige actuellement la nouvelle Histoire de Lyon (Éditions Privat), après avoir rédigé la partie concernant la période moderne dans l'Histoire de l'Europe urbaine (sous presse).

Guido ZUCCONI

43Professeur d’histoire de l’architecture et de l’urbanisme à l’université de Venise. Son domaine de recherche concerne surtout les thèmes urbains du xixe siècle, avec un intérêt particulier pour le contexte italien. Il est en train de publier un livre consacré à la ville européenne à cette époque. Parmi les livres et les articles publiés : La Città contesa, Milan, 1999, une étude des différents spécialistes de l’aménagement urbain.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2003

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540