Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saint François de Paule et les Minimes en France de la fin du XVe au XVIIIe siècle

 | 
André Vauchez
, 
Pierre Benoist

Table des matières

Avant-propos

André Vauchez

Introduction

Dominique Dinet

L’installation et la diffusion des Minimes en France

L’ITINÉRAIRE DE FRANÇOIS DE PAULE
L’ESSOR DES MINIMES
L’INÉGALE DIFFUSION DE L’ORDRE DANS LE ROYAUME

Ière partie. François de Paule et les Minimes au temps des réformes

Marie-Ange Boitel-Souriac

François de Paule, intercesseur pour la prospérité du couple royal ?

L’ERMITE DANS L’INTIMITÉ DE LA FAMILLE ROYALE
UN PROPHÈTE DE SON TEMPS
UN SAINT PROTECTEUR DE LA DYNASTIE DES DERNIERS VALOIS
Christine Bousquet-Labouérie

François de Paule et les chroniqueurs français de la fin du xve siècle

FRANÇOIS DE PAULE : LE GRAND ABSENT DES CHRONIQUES ?
LES RAISONS D’UN SILENCE
LES RARES MENTIONS DU « BONHOMME » DANS LES CHRONIQUES
LES CHRONIQUES LES PLUS ÉLOQUENTES
Bernard Chevalier

La canonisation de saint François de Paule. Analyse comparative des procès de Calabre et de Tours

L’ERMITE CALABRAIS
Les témoins
L’image du saint
Typologie des guérisons
AU PLESSIS-LÈS-TOURS, UN MAÎTRE SPIRITUEL
Les témoins
COMMENT A-T-ON VU FRANÇOIS DE PAULE À TOURS ?
Typologie des miracles opérés à tours
Robert Sauzet

Les Minimes et les réformes en France. De François de Paule aux premières guerres de Religion

LES MINIMES ACTEURS DU CHANGEMENT RELIGIEUX
ENTRE RÉFORME CATHOLIQUE ET CONTRE-RÉFORME
Benoist Pierre

Servir Dieu et le Roi : les Minimes et le pouvoir royal des guerres de Religion à la guerre de Trente Ans

LES MINIMES ET LE ROI AU TEMPS DES GUERRES DE RELIGION
LE DIFFICILE RETOUR À L’ALLÉGEANCE PRINCIÈRE
LE « GALLICANISME RELIGIEUX » DES MINIMES FRANÇAIS

IIème partie. Minimes et minimesses au Siècles des Saints : spiritualité, pouvoirs et société

Pierre Moracchini

Mineurs, Minimes et religieux réformés dans la France moderne

FRANÇOIS DE PAULE ET LES MINIMES APPARTIENNENT-ILS À LA FAMILLE FRANCISCAINE ? L’AVIS DES FRÈRES MINEURS
LE POINT DE VUE DES MINIMES
LA POSITION DES FIDÈLES ET DES FONDATEURS DE COUVENT
DES PASSERELLES ENTRE MINIMES ET MINEURS : L’EXEMPLE DES ANNONCIADES ET DES CAPUCINS
Philippe Castagneti

La construction d’un modèle hagiographique minime chez Louis Dony d’Attichy : formes et limites

UN PROGRAMME ICONOGRAPHIQUE D’HAGIOGRAPHIE MINIME
SAINT FRANÇOIS DE PAULE : UN EXEMPLE OU UN MODÈLE ?
DE LA SAINTETÉ SURÉMINENTE DE FRANÇOIS DE PAULE
Nicole Lemaitre

Le modèle de l’ordre des Minimes à la fin du xviie siècle

DES HOMMES ET DES FEMMES PLUTÔT QUE DES LIEUX MINIMES
Une histoire au siècle des histoires particulières
Soutenir les traditions de la province de France
LA MISE EN HISTOIRE DES GRANDS ANCÊTRES : UNE SOCIOLOGIE ORIGINALE
Laïcs et prêtres, hommes et femmes
La place particulière des femmes
Les adeptes du carême perpétuel
NORMALISER PAR DES MODÈLES
Le goût minime pour la biographie
Le refus de privilégier une époque
L’insistance sur la fonction enseignante
Fabienne Bliaux

Abbeville et Soissons : les deux communautés de Minimesses dans le royaume de France à l’époque moderne

GABRIELLE FOUCQUART, LA PREMIÈRE MINIMESSE FRANÇAISE
LA DIFFICILE INSTALLATION DE LA COMMUNAUTÉ ABBEVILLOISE
SOISSONS ET ABBEVILLE : DEUX COMMUNAUTÉS PRÉCAIRES
Jeanne-Marie Legois

Nicolas Barré (1621-1686) : un héritier de François de Paule ?

AMIENS ET PARIS : LE TEMPS DE LA FORMATION ET DE L’ASCÈSE MINIME (1640-1659)
ROUEN : LA DÉCOUVERTE DE LA VOCATION ÉDUCATIVE (1659-1671)
PARIS : L’INSTITUTIONNALISATION DE LA CHARITÉ ÉDUCATIVE (1672-1686)
Valérie Malabirade

Les Minimes dans la province d’Aquitaine sous l’Ancien Régime

ORGANISATION ET CRÉATION DE LA PROVINCE
L’aquitaine et les provinces minimes de france
Les Minimes dans le siècle : appuis et obstacles
Une organisation administrative et financière
LA VIE AU COUVENT
Les entrées
Les effectifs conventuels
Le patrimoine des religieux
LA VIE INTELLECTUELLE ET SCIENTIFIQUE EN AQUITAINE
D’un ordre érémitique à un ordre scientifique ?
La révolution scientifique et les minimes d’aquitaine
La diversité quantitative des bibliothèques minimes

IIIème partie. Saint François de Paule, les Minimes et les Arts

Pierre-Gilles Girault

Les premières images de Saint François de Paule en France

LES PORTRAITS DU SAINT : UN PROTOTYPE UNIQUE
Les images narratives : un saint qui se cherche
SAINT FRANÇOIS DE PAULE EN PRÊTRE À FONTAINEBLEAU ?
SAINT FRANÇOIS DE PAULE ET SAINT GILLES
DES IMAGES SANS POSTÉRITÉ
Jean-Pierre Babelon

Les peintures du couvent des Minimes d’Amboise

LE COUVENT DES TOUSSAINTS À AMBOISE (fig. 1)
SAINT FRANÇOIS DE PAULE ACCUEILLI À AMBOISE PAR LE DAUPHIN CHARLES. HISTOIRE DE DEUX TABLEAUX JUMEAUX
Le tableau original conservé à Saint-Denis d’Amboise
La copie ancienne présentée dans la chapelle funéraire de Saint-François de Paule, commune de la Riche (fig. 4 et 5)
PROBLÈMES D’ATTRIBUTION. LES PEINTURES DES COUVENTS DES MINIMES
Danielle Oger

Saint François et de Paule les Minimes au fil des collections du musée des Beaux-Arts de Tours

LES ŒUVRES DE JEAN BOURDICHON ET LEUR PLACE DANS L’ICONOGRAPHIE DE FRANÇOIS DE PAULE
LES AUTRES REPRÉSENTATIONS DU SAINT
LES PEINTURES PROVENANT DES COUVENTS MINIMES
Odile Krakovitch

L’architecture des trois couvents minimes de Paris

DIFFÉRENCES ENTRE LES ÉGLISES : ADAPTATION AUX ÉPOQUES DE CONSTRUCTION
UNE COMMUNE ADAPTATION DES COUVENTS AUX NÉCESSITÉS, AUX LIEUX ET À L’ENVIRONNEMENT
LES TROIS ÉGLISES : UNE COMMUNE ADAPTATION À LA RÈGLE, AUX VŒUX, ET AU CONCILE DE TRENTE
LES BATIMENTS : UNE COMMUNE ADAPTATION À LA RÈGLE, AUX VŒUX ET AU RÔLE SPÉCIFIQUE DE CHAQUE COUVENT
Les porteries
La même ampleur des bâtiments
La même répartition des espaces et des cellules
Les cuisines et réserves
Les infirmeries et apothicaireries
Les bibliothèques
Corinne Vaast

L’esthétique musicale du père Mersenne et l’austérité musicale des Minimes

LE CORPUS DE MUSIQUE ET LES QUESTIONS D’ESTHÉTIQUE MUSICALE CHEZ MERSENNE
THÉORIE ET PRATIQUE MUSICALES DANS LA PENSÉE DE MERSENNE
Des Harmoniae mundi à une nouvelle articulation entre théologie, science, « chatouillement de l’oreille » et musique
L’énonciation par Mersenne d’une théorie et d’une pratique des affects venant d’Italie
La querelle de l’ornement entre italiens et français ou l’éthique du juste milieu ?
L’ESTHÉTIQUE MUSICALE DE MARIN MERSENNE
Une esthétique antithétique à celle de Pascal ?
L’héritage de saint Augustin
La basse de viole, miroir de cette esthétique
La correspondance, laboratoire dans la formation du goût
LE CHANT ET LA MUSIQUE CHEZ LES MINIMES
L’austérité musicale des minimes
Les minimes réfractaires au « profit que toute personne pourrait tirer de chanter en la doctrine chrétienne » et absents du jardin des délices de la pratique instrumentale ?
De la musique donnée chez les minimes ?

IVème partie. Des religieux savants et lettrés au XVIIe et XVIIIe siècles

Aurélien Ruellet

« Le grand négociant des lettres » : contours, évolution, et usages du réseau épistolaire de Mersenne

LES CONTOURS GÉOGRAPHIQUES DU RÉSEAU (fig. 1)
LA CONSTRUCTION DU RÉSEAU ÉPISTOLAIRE (fig. 2, 3 et 4)
LES USAGES DU RÉSEAU ÉPISTOLAIRE
Marie-Hélène Froeschlé-Chopard

La bibliothèque des Minimes de Marseille au xviiie siècle reflet d’un parcours intellectuel

LES LIVRES DES RELIGIEUX DE MARSEILLE DANS L’ENSEMBLE DES BIBLIOTHÈQUES MINIMES
LES GRANDES ORIENTATIONS DE BIBLIOTHÈQUE. MYSTIQUE ET SCIENCE
MATHÉMATIQUES ET « PHILOSOPHIE »
Fabienne Henryot

Les Minimes de Lorraine et les réseaux du livre aux xviie et xviiie siècles

LES STRATÉGIES DE CONSTITUTION D’UNE BIBLIOTHÈQUE À LA FONDATION DU COUVENT
QUELS LIVRES ?
DE LA GUERRE À LA PAIX
LE xviiieSIÈCLE : DÉCLIN OU PÉRENNITÉ ?

Vème partie. Les Minimes d’Auvergne et l’évêque Guillaume Duprat

Grégory Goudot

L’introduction et la diffusion des Minimes dans le diocèse de Clermont : enjeux, dynamique et réseaux (xvie-xviie siècles)

LES MINIMES ET GUILLAUME DUPRAT AU xvie SIÈCLE
LE NOUVEAU CONTEXTE DU « SIÈCLE DES SAINTS »
DÉBATS ET CONFLITS AUTOUR D’UNE RÉCEPTION
Christophe Vellet

Guillaume Duprat, un homme d’Église entre famille et dévotion

LA FAMILLE DE GUILLAUME DUPRAT
LA JEUNESSE ET L’ASCENSION DE GUILLAUME DUPRAT
GUILLAUME DUPRAT, ÉVÊQUE DE CLERMONT
Pascal Piéra

Guillaume Duprat et le couvent minime de Mirabeau dans la sculpture de la Renaissance en Basse-Auvergne

LA SCULPTURE DE LA PREMIÈRE RENAISSANCE
La fontaine d’Amboise, à Clermont
L’hôtel Guymoneau, à Riom
L’hôtel Régin, à Montferrand
La Tour de l’Horloge, à Riom
L’hôtel Fontfreyde, à Montferrand
L’abbaye Saint-Pierre, à Mozac
Le couvent de Mirabeau, à Beauregard-l’Évêque
La maison dite des Consuls, à Riom
La frise du puits Lavèze, à Riom
La chapelle Ossandon, dans l’église Saint-Genès de Thiers
LA SCULPTURE DE LA SECONDE RENAISSANCE
L’église du couvent de Mirabeau, à Beauregard-l’évêque
Le portail de l’Hôtel-dieu, à Clermont
L’hôtel de la Porte, à Montferrand
L’hôtel Fontfreyde, à Clermont
L’hôtel Arnoux de Maison-rouge, à Riom
LA PREMIÈRE RENAISSANCE, UNE PÉRIODE DE TRANSITION
LA SECONDE RENAISSANCE : L’ACCOMPLISSEMENT DE LA MODE ANTIQUISANTE
Annie Regond

Guillaume Duprat commanditaire : une interprétation des peintures du couvent des Minimes de Mirabeau

OBJETS DE COLLECTION OU OBJETS D’USAGE ?
LES COMMANDES MONUMENTALES DE GUILLAUME DUPRAT
LES PEINTURES MURALES DE LA CHAPELLE DE MIRABEAU