Versión clásicaVersión móvil

Architectures au Maghreb (XIXe-XXe siècles)

 | 
Myriam Bacha

Partie II. Inventions et créations dans les espaces protégés

Le projet de sauvegarde de la médina de Fès entre « orientalisation » et prise en compte des pratiques socio-spatiales

Le cas des espaces artisanaux

Muriel Girard

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Ce texte se propose d’aborder la question du projet architectural dans les espaces protégés à travers une réflexion sur la prise en compte des dimensions sociales, définies comme « les pratiques et les dynamiques sociales, culturelles, économiques existantes ; les attentes et les intérêts des différents acteurs concernés ; le patrimoine immatériel » (F. Navez-Bouchanine, 2004). Dans le cadre d’un questionnement sur l’architecture en lien avec le patrimoine au Maghreb, un double versant du projet architectural, variant selon les contextes et périodes, a été mis en lumière, entre, d’un côté, la création et l’invention de la tradition1 et, de l’autre, l’imaginaire exotique et les impératifs sociaux2. Notre réflexion sur la préservation patrimoniale ambitionne d’explorer les points de jonction de chacune de ces deux dimensions. En effet, les enjeux culturels, touristiques et économiques de la réhabilitation contribuent à « sacraliser » le patrimoine (A. Madoeuf, 2003), parfois « réinven...

Autor

Girard Muriel, docteur en sociologie, post-doctorante, CETOBAC-EHESS.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2011

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search