Version classiqueVersion mobile

La résidence d’artiste

 | 
Nicole Denoit
, 
Catherine Douzou

Partie I : Enjeux

Les résidences d’artistes à l’université : pas de prêt-à-porter, rien que du « sur mesure »

Martine Pelletier et Cécile Thomas-Grouhan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La convention « Université lieu de Culture » signée en juillet 20I2 en Avignon souligne que « la résidence d’artiste – résidence de création, de diffusion ou d’association, de médiation – constitue la modalité privilégiée de la présence artistique à l’université, de la sensibilisation à la notion de projet et de création artistique. Elle est l’occasion pour les étudiants d’être confrontés directement à l’univers d’un artiste qui lui-même prend en compte, entre autres éléments, leur capacité créatrice. Une résidence d’artiste a vocation à s’inscrire dans la durée ». Dès l’année 2002-2003, en ouvrant les portes de Thélème, la salle de spectacle de l’université, à Alexis Armengol qui préparait alors le spectacle « IKU » avec sa jeune compagnie nouvellement installée en région Centre, Théâtre à Cru, l’université François-Rabelais a choisi de favoriser l’accueil d’artistes en résidence.

L’année suivante, le metteur en scène se lançait dans un projet de création partagé avec un groupe d’ét...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search