Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Légitimer la résidence d’artiste à l’université : un projet intellectuel fondateur

p. 41-46


Extrait

1Merci de l’invitation que m’est faite à parler ici, dans cette université qui m’est chère. Je pense que ma présence ce matin n’est pas liée à mon expertise ou à mon autorité scientifique de géographe, qui n’a pas grand-chose à voir avec le thème du jour. Quoique… Il m’arrive, en tant que spécialiste des questions urbaines, de croiser la question de la créativité comme principe d’animation de la vie urbaine contemporaine, mais c’est une autre histoire. Je pense que ma présence est plutôt liée à ma qualité d’ancien président de cette université, entre 2003 et 2008, ayant donc eu à connaître de la résidence ce que nous avons, non pas inventé, puisqu’elle a été préfigurée par de très nombreuses actions, mais ce que nous avons institué, consolidé, selon un modèle original à l’époque et qui, à mon sens, le reste aujourd’hui assez largement. Donc je vais essayer de vous expliquer ce que je crois être les raisons qui nous ont poussés à faire cela.

2Il faut rappeler qu’il est assez faux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.