Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paysages et patrimoines

 | 
Lolita Voisin
, 
Sylvie Servain

II. Connaissance et reconnaissance de nouveaux patrimoines

Deuxième partie. Introduction

Texte intégral

1Dans cette deuxième partie, les auteurs s’intéressent à la question de l’émergence de nouveaux patrimoines : comment naît un processus de patrimonialisation ? Qui a légitimité à entamer ce processus ? À destination de qui ? Enfin, sur quels arguments, à la fois matériels et immatériels, construire le récit de la mise en patrimoine ?

2Les trois textes rassemblés ci-après soulèvent chacun un chemin propre à un processus de patrimonialisation : tout d’abord, Virginia Cassola nous offre une belle dissertation philosophique sur la notion d’« esprit du lieu » dans le processus de patrimonialisation (chap. 5) ; Rosemarie Lucas revient ensuite sur l’épopée de la patrimonialisation dynamique dans le cadre des parcs naturels régionaux, notamment à partir de l’exemple de l’Armorique (chap. 6) ; enfin, Thi Hanh Nguyen s’appuie sur l’exemple des villes vietnamiennes pour analyser la mise en patrimoine des arbres urbains (chap. 7).

3Les exemples ici rapprochés renvoient à plusieurs types de paysages : tant des paysages anthropisés, modelés par l’homme et reconnus par ses formes, que des ambiances paysagères. À ce stade de l’ouvrage, c’est notamment le partage de ces nouveaux patrimoines qui pose question : comment diffuser la reconnaissance d’un nouveau patrimoine ?

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

open access

Offert par L’éditeur de ce site