Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paysages et patrimoines

 | 
Lolita Voisin
, 
Sylvie Servain

I. De la connaissance à la valorisation : naissance d’un patrimoine ancien

Chapitre 3. Le canal Cavour, corridor de la collectivité. Les chantiers de construction : la mémoire du canal

Noela Besenval

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

From Vercelli we proceeded by train to Novara, from which we started again to see the siphons under the Agogna and Terdoppio, and yet uncompleted tail of the canal in the valley of the Ticino. This is a spot which the tourist in search of the pictoresque may well visit as well as the engineers.
Colin Campbell Scott-Moncrieff,
Irrigation in Southern Europe, 1868, p. 215.

L’architecture : le canal Cavour

Le canal Cavour a été construit entre 1863 et 1866, sur un projet de l’ingénieur Carlo Noè, afin de détourner les eaux du fleuve Po vers le Ticino, dans le but d’exploiter les eaux naturelles et artificielles de la plaine comprises entre Torino, Vercelli et Novara (Baratti, 1992). L’auteur de ce grand projet fut le comte Camillo Benso de Cavour, à l’époque président du Conseil des ministres, qui, à travers l’étude et la connaissance des grandes ouvrages étrangers d’ingénierie hydraulique (France, Canton de Genève et Angleterre), essaya d’appliquer sur le territoire piémontais ce qui étai...

Auteur

Est architecte, diplômée et docteur en architecture de l’École polytechnique de Turin. Actuellement, elle est assistante et chargée de cours de projet architectural lié au territoire à l’École polytechnique de Turin. Elle mène en parallèle le travail d’architecte dans les domaines de l’architecture institutionnelle et privée.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540