Version classiqueVersion mobile

Activité évaluative et accompagnement professionnel

 | 
Anne Jorro
, 
Yann Mercier-Brunel

II. Situations de formation, situations de classe

Chapitre 2. Postures évaluatives et nature des interprétations en littérature

Yann Mercier-Brunel et Paule Bichi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La question de l’interprétation en littérature à l’école n’est pas nouvelle. Depuis plus de vingt ans différents pédagogues et différents chercheurs se sont interrogés sur les définitions de la compréhension et de l’interprétation sous des angles issus tour à tour de l’exégèse, de la philologie ou de l’herméneutique. Depuis les années 1980, la didactique de la littérature a tenté de lier ces réflexions avec des postures susceptibles de soutenir l’interprétation des élèves. Pour autant, les pratiques enseignantes ne semblent pas toujours être irriguées par la recherche en didactique, et la question de comprendre ce qui se joue dans les pratiques en vue d’accompagner les professeurs des écoles s’est fait jour.

Notre hypothèse est que la question de l’interprétation en littérature interpelle les gestes évaluatifs des enseignants, en ce que ces derniers peuvent soutenir la construction d’un avis personnel à partir d’un texte ou au contraire imposer une vérité (leur vérité) par une approc...

Auteurs

Université d’Orléans
Yann Mercier-Brunel est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’ESPE Centre Val de Loire, Université d’Orléans. Membre de l’UMR-Laboratoire Ligérien de Linguistique et coordonnateur du Groupe de recherche en éducation et formation (GREF), ses travaux portent sur la parole évaluative et plus particulièrement sur les effets des échanges enseignant-élèves en classe en termes de régulation des apprentissages.

Académie d’Aix-Marseille
Paule Bichi est professeure des écoles à Marseille. Docteure en sciences de l’éducation, ses recherches portent sur la lecture interprétative à l’école et l’impact des gestes professionnels enseignants sur l’activité des sujets lecteurs.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search