Version classiqueVersion mobile

Genèse médiévale de l'anthroponymie moderne. Tome I

 | 
Monique Bourin

Europe du Sud-Ouest

Données anthroponymiques du Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbre

Robert Durand

Texte intégral

Données globales de la documentation1

  • 1 d'après le Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbra (Portugal) (éd. A. de Jesus da Costa, L. Ventur (...)

1Elaboré au tout début du XIIIe siècle le Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbre réunit 591 actes, parmi lesquels 484 sont datés avec une précision suffisante pour être retenus en vue de cette étude. Les dates extrêmes se situent en 906 et 1200. La répartition des actes utilisés laisse apparaître d'importantes irrégularités, avec deux tranches chronologiques - au début et à la fin - médiocrement documentées, tandis que plus d'un tiers (35 %) des actes prend place dans les trente premières années du XIIe siècle (cf tableau récapitulatif I).

1. Répartition des formes anthroponymiques (clercs exlus)

1. Répartition des formes anthroponymiques (clercs exlus)

2L'examen des formes anthroponymiques recueillies atténue cependant ces inégalités de répartition, dans la mesure où les actes des tranches faibles - notamment ceux du Xe siècle - livrent, en particulier par le biais des listes de témoins, de nombreux noms ; à l'inverse, les formes livrées par la tranche la plus importante représentent moins de 29 % du total. Il reste que le rapport entre la tranche chronologique la plus mince et celle qui est le mieux pourvue s'établit à près de 1 à 4.

3Ces déséquilibres sont en fait un peu plus accentués si l'on ne retient que les noms masculins, car à partir de 1131 c'est la relative progression des noms féminins qui masque un peu l'effondrement global. Pourtant l'irrégularité de la répartition n'hypothèque pas les résultats de l'étude dans la mesure où les principales ruptures interviennent dans les tranches chronologiques les mieux représentées.

4La situation est beaucoup plus déplorable du point de vue qualitatif. En effet, l'absence de titres ou d'indications de fonction interdit de distinguer les nobles des roturiers. Il a donc fallu renoncer à l'étude sociologique différenciée.

Evolution des noms de baptême

5L'évolution du stock des noms utilisés pour désigner les individus est remarquable à la fois par son ampleur et par son rythme.

6Au Xe siècle et jusqu'en 1050, l'importance du stock est impressionnante puisqu'on a le choix entre 50 noms au moins pour désigner 100 individus. Plus d'un tiers des noms ne sont utilisés qu'une seule fois. Les 9 noms dominants de la première moitié du XIe siècle sont portés par à peine plus de 20 % des individus. Quant aux noms les plus courants, en l'occurrence, deux noms germaniques, Gundesindus et Gundisalvus, ils n'affectent guère chacun que 4 % des hommes.

7La situation change brusquement au début du XIIe siècle : entre 1101 et 1130, on n'utilise plus que 18 noms pour 100 individus. Les bénéficiaires de cette importante concentration sont quatre noms chrétiens (Pélage, Pierre, Jean et Martin), qui, à eux seuls, attirent 28 % des individus. Cependant, quelques noms germaniques résistent bien à cet assaut : si Gondesendus s'effondre et disparaît, il est relayé par Menendus (7 %) tandis que Gundisalvus maintient sa progression. Si on prend en considération l'ensemble des treize noms attribués à un minimum de 2 % de la population, ils représentent près de 10 % des noms et affectent près de 60 % des individus.

8A partir de 1131, la réduction du stock global paraît stoppée et on assiste même à un léger élargissement du répertoire, plus sensible après 1160. Pourtant la concentration s'accroît encore singulièrement puisque plus de 75 % des individus portent l'un des dix noms dominants. Si on réduit l'observation aux quatre noms les plus portés après 1160 - il s'agit désormais des quatre noms chrétiens déjà mentionnés - ils désignent 53 % des individus. Parallèlement l'élargissement du stock se traduit par la progression des noms rares, en majorité d'origine germanique, qui représentent près de 30 % des formes.

2. Evolution des noms courants à Coïmbra (Portugal)

2. Evolution des noms courants à Coïmbra (Portugal)

9Une étude plus appronfondie de l'évolution des noms de baptême devrait tenir compte des réactions différenciées du répertoire germanique et du répertoire chrétien, le premier résistant beaucoup plus longtemps - un siècle environ - que le second au mouvement de concentration. Il paraît également pertinent de différencier anthroponymie urbaine (celle des Coïmbrais) de celle des campagnes voisines, ces dernières n'abandonnant les noms germaniques qu'avec plus de réticences. Mais ces considérations pourront prendre place dans une autre étude.

Le système anthroponymique masculin

10Les courbes représentant l'évolution de l'emploi respectif du nom seul et d'une forme à deux éléments témoignent de plusieurs singularités. Ce qui frappe d'abord c'est le retard avec lequel les deux courbes se croisent : aux alentours de 1125. La résistance du nom employé seul ne fléchit jamais au cours du XIe siècle : ce système de dénomination intéresse alors près de 60 % des individus. En revanche, le renversement de la situation est brutal dès le second quart du XIIe siècle, puisque dès 1160 (80 %) des individus sont désignés par un nom et un surnom.

3. Evolution des formes anthroponymiques à Coïmbra (Portugal)

3. Evolution des formes anthroponymiques à Coïmbra (Portugal)

11Cette rupture dans le mode de désignation des hommes intervient très exactement au moment où les noms courants (ceux qui concernent plus de 2 % des individus) commencent à l'emporter sur les noms rares. Mais les deux phénomènes ne sont que partiellement liés : le système anthroponymique reste stable pendant tout le XIe siècle, alors que la concentration des noms est continue. On observe, de la même façon, un décalage chronologique d'une trentaine d'années entre l'irruption d'une dénomination à deux éléments et le triomphe des noms chrétiens sur les noms germaniques (lequel n'intervient qu'aux environs de 1160).

12Parmi les formes anthroponymiques à deux éléments, les nomina patema représentent une proportion écrasante. Or il s'agit bien d'authentiques nomim paterna : toutes les vérifications - et elles sont relativement nombreuses - que l'on peut faire, en reconstituant des généalogies sur au moins deux générations aboutissent rigoureusement à la même conclusion. Le système fonctionne sans la moindre exception pendant toute la période : ce qui se transmet d'une génération à l'autre, c'est le nom du père et lui seul ; avant 1200, jamais un surnom n'est transmis : le nom de famille n'existe pas. Or tous les sondages effectués dans divers cartulaires portugais confirment la régularité de cette pratique.

13Face aux nomim paterna, les autres surnoms sont d'un poids dérisoire. La trentaine de sobriquets ou de noms de fonction qui interviennent entre 1100 et 1160 ne doivent pas faire illusion : ils représentent respectivement moins de 3 % des formes anthroponymiques. Dans ces conditions leur ventilation entre différents sous-groupes ne présente pas d'intérêt. Il vaut mieux se contenter de ce constat de carence.

I - DONNÉES GLOBALES DE LA DOCUMENTATION Livro Preto de la cathédrale de Coïmbra (Portugal)

I - DONNÉES GLOBALES DE LA DOCUMENTATION Livro Preto de la cathédrale de Coïmbra (Portugal)

(1) Clercs exclus.
(2) Les pourcentages de cette colonne se lisent horizontalement.

II - ÉVOLUTION DU STOCK DES NOMS MASCULINS Coïmbra (Portugal)

II - ÉVOLUTION DU STOCK DES NOMS MASCULINS Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCUUN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCUUN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

(*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

(*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1250) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1250) Coïmbra (Portugal)

* Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

(*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

(*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)

(*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.

IV - ÉVOLUTION DES FORMES ANTHROPONYMIQUES A PLUSIEURS ÉLÉMENTS Coïmbra (Portugal)

IV - ÉVOLUTION DES FORMES ANTHROPONYMIQUES A PLUSIEURS ÉLÉMENTS Coïmbra (Portugal)

VI - LA LANGUE DES NOMS Coïmbra (Portugal)

VI - LA LANGUE DES NOMS Coïmbra (Portugal)

Notes

1 d'après le Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbra (Portugal) (éd. A. de Jesus da Costa, L. Ventura, M.T. Velosa, 3 vol., 1977-1979).

Table des illustrations

Titre 1. Répartition des formes anthroponymiques (clercs exlus)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 103k
Titre 2. Evolution des noms courants à Coïmbra (Portugal)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 149k
Titre 3. Evolution des formes anthroponymiques à Coïmbra (Portugal)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Titre I - DONNÉES GLOBALES DE LA DOCUMENTATION Livro Preto de la cathédrale de Coïmbra (Portugal)
Légende (1) Clercs exclus.(2) Les pourcentages de cette colonne se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 102k
Titre II - ÉVOLUTION DU STOCK DES NOMS MASCULINS Coïmbra (Portugal)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 169k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCUUN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)
Légende (*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 278k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)
Légende (*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1250) Coïmbra (Portugal)
Légende * Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 278k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)
Légende (*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 309k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)
Légende (*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 284k
Titre III - SYSTÈME ANTHROPONYMIQUE MASCULIN (Xe-1280) Coïmbra (Portugal)
Légende (*) Les pourcentages marqués d'une étoile se lisent horizontalement.
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 286k
Titre IV - ÉVOLUTION DES FORMES ANTHROPONYMIQUES A PLUSIEURS ÉLÉMENTS Coïmbra (Portugal)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 170k
Titre VI - LA LANGUE DES NOMS Coïmbra (Portugal)
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/16315/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 110k

© Presses universitaires François-Rabelais, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search