Version classiqueVersion mobile

Genèse médiévale de l'anthroponymie moderne. Tome I

 | 
Monique Bourin

Europe du Sud-Ouest

Données anthroponymiques du Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbre

Robert Durand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Données globales de la documentation1

Elaboré au tout début du XIIIe siècle le Livro Preto de la Cathédrale de Coïmbre réunit 591 actes, parmi lesquels 484 sont datés avec une précision suffisante pour être retenus en vue de cette étude. Les dates extrêmes se situent en 906 et 1200. La répartition des actes utilisés laisse apparaître d'importantes irrégularités, avec deux tranches chronologiques - au début et à la fin - médiocrement documentées, tandis que plus d'un tiers (35 %) des actes prend place dans les trente premières années du XIIe siècle (cf tableau récapitulatif I).

1. Répartition des formes anthroponymiques (clercs exlus)

Image

L'examen des formes anthroponymiques recueillies atténue cependant ces inégalités de répartition, dans la mesure où les actes des tranches faibles - notamment ceux du Xe siècle - livrent, en particulier par le biais des listes de témoins, de nombreux noms ; à l'inverse, les formes livrées par la tranche la plus importante représentent moins de 29 % du tota...

© Presses universitaires François-Rabelais, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search