Version classiqueVersion mobile

Genèse médiévale de l'anthroponymie moderne. Tome I

 | 
Monique Bourin

Avant-propos

Monique BOURIN

Texte intégral

1Au moment d'achever la réalisation de ce volume, mes remerciements vont à Madeleine Sauzet. Collaboratrice technique au sein du Laboratoire d’Histoire et d'archéologie des pays de la Loire Moyenne, elle a assuré le suivi de ce programme de recherches, des premières séances du séminaire jusqu'aux derniers détails de la publication. Son expérience et sa disponibilité, au milieu de toutes les autres tâches qui lui incombent, ont été un appui essentiel.

2Depuis que nous avons pour la première fois évoqué ce projet d'enquête, j'ai trouvé auprès de Bernard Chevalier toute l'aide intellectuelle et pratique que je pouvais souhaiter. Qu'il veuille bien trouver ici l'expression de ma gratitude.

3Je voudrais enfin remercier tous ceux qui ont participé à cette étude. Certains, qui devaient pourtant mener activement leurs propres recherches, ont consacré de nombreuses heures à des dépouillements arides, acceptant les contraintes du travail commun avec une bonne grâce que je n'ai cessé d'admirer.

4Ce travail n'aurait pas pu voir le jour sans les deux Rencontres que les subventions du C.N.R.S. nous ont permis d'organiser en octobre 1986 et octobre 1987. L'Université de Tours nous a fourni le cadre de ces rencontres, l'élégance Spartiate du château d'Azayle-Ferron. Nous y avons conduit, jusque tard dans la nuit, de fructueuses discussions, entrecoupées de quelques promenades dans le parc. Ces journées resteront dans mon souvenir, et je l'espère dans celui de tous les participants, le symbole de l'agrément et de l'efficacité d'une entreprise collective.

© Presses universitaires François-Rabelais, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search