Version classiqueVersion mobile

Cases-pixels

 | 
Julien Baudry

Galerie. 21 étapes d'une histoire esthétique : œuvres et auteurs marquants

Collectif. Été

La bande dessinée sur les réseaux

Texte intégral

L’œuvre

1Été se compose de soixante d’épisodes de taille et de format identique (un diaporama de neuf cases de format carré) diffusé sur le réseau social Instagram, service de partage d’images et de vidéos pour support mobile. Suivant les modalités et contraintes propres à la plateforme, l’affichage des épisodes se fait selon un ordre antéchronologique. Été est résolument conçu pour être consulté au jour le jour, chaque épisode étant relativement indépendant. Toutefois, l’oeuvre peut se lire indifféremment dans le sens chronologique de sa parution ou dans le sens inverse, à la façon d’un palindrome narratif.

2Publié au rythme d’un épisode par jour du 29 juin au 27 août 2017, le feuilleton raconte la pause estivale d’un jeune couple urbain, Abel et Olivia, qui décident de se séparer provisoirement et de s’autoriser à vivre, durant ces deux mois en solitaire, des expériences de vie inédites. Chaque épisode (qui suit alternativement Abel, puis Olivia), est ainsi l’occasion d’une introspection personnelle, d’un défi étonnant (s’incruster à une soirée d’inconnus, tester le sexe en altitude…) et d’une tranche de vie parfois drôle, parfois mélancolique.

3Si la principale caractéristique formelle de l’oeuvre tient à son format carré toujours identique et à son emploi du diaporama, les auteurs ajoutent de façon très ponctuelle quelques animations (scintillement d’étoiles…), voire dans certains cas une ambiance sonore et de la musique par le groupe Santoré.

Les auteurs

4Les auteurs sont au nombre de quatre : Thomas Cadène, Joseph Safieddine et Camille Duvelleroy au scénario, et Erwann Surcouf au dessin. Tous ont une expérience dans la création numérique : Cadène, Safieddine et Surcouf ont fait partie de l’aventure Les Autres Gens (le premier l’ayant même initié), et Camille Duvelleroy est une spécialiste de la narration transmédia, auteure notamment d’oeuvres interactives comme Modern Couple pour Arte (2012), ou Moi j’attends pour France Télévisions (2013). Erwann Surcouf s’est également fait connaître à travers son blog bd Doubleplusbon depuis 2005 et a participé au blog collectif Chicou-Chicou.

5Été consacre ainsi la rencontre de deux univers : celui de la bande dessinée en ligne, notamment issue de la sphère des blogs bd, et celui de la narration transmédia, plus proche de l’audiovisuel et de la production numérique.

Le contexte

6Eté est pleinement héritière de la bédénovela Les Autres Gens, tant par sa diffusion feuilletonnesque, son format immuable, que par ses auteurs, mais s’en éloigne aussi considérablement.

7La première différence notable est son mode de financement : le modèle économique de l’abonnement ayant montré ses limites, c’est le principe d’une production audiovisuelle mise en accès libre qui est ici privilégiée grâce à Arte, dans le sillage de Phallaina. On voit aussi, à travers la présence du co-producteur Bigger Than Fiction (Julien Aubert et Edouard Gasnier), spécialiste en stratégie et diffusion web pour les contenus culturels, le retour à la bande dessinée numérique de sociétés de production multimédia.

8Mais surtout, la particularité principale d’Eté est le choix radical de ne pas créer sa propre plateforme de diffusion mais de « chercher les lecteurs là où ils se trouvent – plutôt que de créer un dispositif en soi » en publiant sur une plateforme privée, en l’occurrence Instagram. Si Été est, pour la France, le premier projet de grande ampleur diffusé sur un réseau social, ce n’est pas la première fois que des créateurs utilisent directement les plateformes où se trouve le public pour publier leurs œuvres. Si ce choix évite d’avoir à développer un site web en propre, elle n’est pas sans contraintes : l’interdiction d’images à caractère sexuel a été une limite pour Été où les personnages n’hésitent pas à parler crûment de sexualité.

Thomas Cadène, Camille Duvelleroy, Joseph Safieddine, Erwann Surcouf, Eté, sur Instagram, 2017. ©BiggerThanFiction / Arte. (Édition imprimée : Delcourt, 2017).

Thomas Cadène, Camille Duvelleroy, Joseph Safieddine, Erwann Surcouf, Eté, sur Instagram, 2017. ©BiggerThanFiction / Arte. (Édition imprimée : Delcourt, 2017).

9La stratégie de l’équipe d’Été semble toutefois avoir été payante puisqu’elle dépasse les 80 000 followers individuels sur Instagram en seulement deux mois de parution. Une seconde saison a été diffusée à l’été 2018

Bibliographie

Bibliographie

https://www.instagram.com/ete_arte/

Édouard Gasnier, « Du blog BD à Instagram : de nouvelles narrations avec le projet ÉTÉ », Bigger than Fiction, 28 janvier 2017, [en ligne], url : https://www.biggerthanfiction.com/blog/2017/01/28/du-blog-bd-a-instagram-de-nouvelles-narrations-avec-le-projet-ete/.

David Neau, « Été, une fiction BD sur Instagram pour l’été 2017 ? », 7bd, 18 février 2017, [en ligne], url : http://www.7bd.fr/2017/02/ete-une-fiction-bd-sur-instagrampour.html/.

Bande dessinée co-produite par Arte et Bigger Than Fiction (puis éditée au format papier par Delcourt). Accès gratuit, uniquement sur Instagram.

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search