Version classiqueVersion mobile

Le théâtre antique entre France et Allemagne (XIXe-XXe siècles)

 | 
Sylvie Humbert-Mougin
, 
Claire Lechevalier

Bibliographie

Texte intégral

Baillot Anne, « Aktualität des Sophokles. Zur Übersetzung und Inszenierung der „Antigone“ : Ein unveröffentlichter Brief von Rudolf Abeken an Karl Solger (Weimar, 1809) », Zeitschrift für deutsche Philologie, 2001 / 2, p. 161-182.

Baillot Anne, « Heinrich Voß’ „Quadrupelrezension der Sofoklesse“aus dem Jahr 1804 », dans Banoun B., Durusoy G. et Weber-Henking I. (éd.), Übersetzen im Kulturkonflikt, vol. 3 des actes du XIe congrès international de l’Internationae Vereinigung für Germanistik, Peter Lang, Bern etc., 2007, p. 213-222.

Baillot Anne, « ‘Wenn der Geist des Sophokles so in einer blauen Flamme emporsteigt.’ Deutsche Übersetzungen der alten Tragiker am Beispiel von Solgers Sophokles », dans Senarclens V. de (éd.), Das Tragische im Jahrhundert der Aufklärung / Le tragique au siècle des Lumières, Wehrhahn, Hannover, 2007, p. 127-154.

Bann Stephen, « Théorie et pratique de la traduction au sein du groupe de Coppet », dans Le Groupe de Coppet, actes et documents du deuxième colloque de Coppet, 10-13 juillet 1974, Slatkine / Champion, 1977, p. 217-233.

Banu Georges (dir.), Tragédie grecque. Défi de la scène contemporaine, Études théâtrales, 21, Louvain-la-Neuve, 2001.

Beissner Friedrich, Hölderlins Übersetzungen, Stuttgart-Weimar, Verlag J.-B.. Metzler, 1961 (1re éd. 1933).

Berman Antoine, L’Épreuve de l’étranger. Culture et traduction dans l’Allemagne romantique, Paris, Gallimard, 1984.

Bierl Antoine, Die Orestie des Aischylos auf der modernen Bühne, Stuttgart-Weimar, Verlag J.-B. Metzler, 1999.

Binder Wolfgang, Hölderlin und Sophokles, Tübingen, Hölderlin-Gesellschaft, 1992.

Boetius Susanne, Die Wiedergeburt der griechischen Tragödie auf der Bühne des 19. Jahrhunderts : Bühnenfassungen mit Schauspielmusik, Tübingen, Niemeyer, 2005.

Bollack Jean, « Ulysse chez les philologues », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 5-6 (1975), repris dans La Grèce de personne, Paris, Seuil, 1997.

Bollack Jean, « M. de W.-M (en France). Sur les limites de l’implantation d’une science », dans Calder iii W. M., Flashar H. et Lindken T. (éd.), Wilamowitz nach 50 Jahren, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1984, p. 468-512, repris dans La Grèce de personne, Paris, Seuil, 1997.

Buch Theo, « Zum Hölderlin-Ton bei Brecht und Heiner Müller », dans Valentin J.-M. (dir.), Bertolt Brecht, Berne, Lang, 1990, p. 217-241.

Castellari Marco, « La presenza di Hölderlin nell’Antigone di Brecht », Studia theodisca XI (2004), p. 143-182.

Corbier Christophe, Poésie, musique et danse : Maurice Emmanuel et l’hellénisme, Paris, Classiques Garnier, 2011.

Couturier-Heinrich Clémence, Aux origines de la poésie allemande. Les théories du rythme des Lumières au Romantisme, Paris, CNRS-Éditions, 2004.

Espagne Michel, « La référence allemande dans la fondation d’une philologie française », dans Espagne M. et Werner M. (éd.), Philologiques I. Contribution à l’histoire des disciplines littéraires en France et en Allemagne au xixe siecle, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1990, p. 135-158.

Espagne Michel, « Le philhellénisme entre philologie et politique. Un transfert franco-allemand », Revue germanique internationale [En ligne], 1-2, 2005.

Flashar Hellmut, « Transformation der Transformation – Übersetzungen antiker Dramen auf der Bühne », dans Böhme H. et al. (éd.), Übersetzung und Transformation, Berlin, de Gruyter, 2007, p. 19-29.

Flashar Helmut, Inszenierung der Antike. Das griechische Drama auf der Bühne der Neuzeit, München, C.-H. Beck, 2009 (première édition 1991).

Franco Bernard, Le Despotisme du goût : débats sur le modèle tragique allemand en France, 1797-1814, Göttingen, Wallstein-Verlag, 2004.

Goldberger Avriel H., « Madame de Staël, De l’esprit des traductions : réflexions d’une traductrice », dans Le Groupe de Coppet et l’Europe 1789-1830, actes du Ve colloque de Coppet, Tübingen, 8-10 juillet 1993, Lausanne, Institut Benjamin-Constant-Paris, Jean Touzot, Libraire-Éditeur, 1994, p. 345-359.

Humbert-Mougin Sylvie, Dionysos revisité : les tragiques grecs en France de Leconte de Lisle à Claudel, Paris, Belin, « L’Antiquité au présent », 2003.

Hummel Pascale, Humanités normaliennes. L’Enseignement classique et l’érudition philologique dans l’École normale supérieure du xixe  siècle, Paris, Belles Lettres, « Études anciennes », 1995.

Hummel Pascale, « Henri Weil entre France et Allemagne », dans Espagne M. (éd.), L’École normale supérieure et l’Allemagne, actes du colloque tenu à Paris les 17-19 novembre 1994, Leipzig, Leipziger universitätsverlag, 1995, p. 241-264.

Hummel Pascale, Histoire de l’histoire de la philologie : étude d’un genre épistémologique et bibliographique, Genève, Droz, « Histoire des idées et critique littéraire » no 385, 2000, 504 p.

Jacob Maurice, « Étude comparative des systèmes universitaires et place des études classiques au xixe siècle en Allemagne, en Belgique, et en France », dans Bollack M. et Wismann H. (éd.), Philologie und Hermeneutik im 19. Jahrhundert II, Göttingen, 1983, p. 108-153.

Judet de La Combe Pierre, « Philologie classique et légitimité. Quelques questions sur un modèle », dans Espagne M. et Werner M. (éd.), Philologiques I. Contribution à l’histoire des disciplines littéraires en France et en Allemagne au xixe siecle, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1990, p. 23-42.

Judet de La Combe Pierre, « La querelle philologique du mythe. Les termes d’un débat en Allemagne et en France au début du siècle dernier », Revue germanique internationale, 4, 1995, p. 55-67.

Judet de La Combe Pierre, « Le savant antiquaire de Gœttingue. Karl Ottfried Müller en France », dans Calder iii W. M., Schlesier R. (éd.), Zwischen Rationalismus und Romantik, Karl Otfried Müller und die antike Kultur, Hildesheim, Weidman, 1998, p. 283-311.

Judet de La Combe Pierre, « Théâtre, syntaxe et traduction », dans Charvet P. (éd.), Enseigner le théâtre à l’École : au carrefour des lettres, des arts et de la vie scolaire, CRDP de l’Académie de Versailles, 2006.

Judet de La Combe Pierre, « Traduire le théâtre », dans Chevrel Y. (éd.), Enseigner les œuvres littéraires en traduction, CRDP de l’Académie de Versailles, 2007, p. 42-62.

Judet de La Combe Pierre, Les Tragédies grecques sont-elles tragiques ? Théâtre et théorie, Paris, Bayard, 2010.

Lacoue-Labarthe Philippe, « La Césure du spéculatif », dans Hölderlin F., L’Antigone de Sophocle, Paris, Christian Bourgois, 1978.

Lechevalier Claire, L’Invention d’une origine : traduire Eschyle en France de Lefranc de Pompignan à Mazon : le Prométhée enchaîné, Paris, Champion, « Bibliothèque de littérature générale et comparée », 2007.

Macintosh Fiona et al. (éd.), Agamemnon in Performance. 458 BC to AD 2004, Oxford, Oxford University Press, 2005.

Massa Pietro, Carl Orffs Antikendramen und die Hölderlin-Rezeption im Deutschland der Nachkriegszeit, Bern, Lang, « Perspektiven der Opernforschung », 2006.

Maufroy Sandrine, « Pour une étude du philhellénisme franco-allemand. Une approche de la question à partir des cas de Karl Benedikt Hase et de Friedrich Thiersch », The Historical Review / La Revue historique, VI, 2009, p. 99-127.

Maufroy Sandrine, Le Philhellénisme franco-allemand (1815-1848), Paris, Belin, 2011.

Müller Ulrich, Antike im Musiktheater des 20. Jahrhunderts, Anif/Salzburg, Müller-Speiser, 1990.

Pavis Patrice, Le Théâtre au croisement des cultures, Paris, José Corti, 1990.

Piana Romain, La Réception d’Aristophane en France de Palissot à Vitez. 1760-1902, thèse nouveau régime, Université Paris 8, 2005.

Rosenfield Kathrin H., Antigone – de Sophocle à Hölderlin. La logique du « rythme », Paris, Galilée, 2003.

Schadewaldt Wolfgang, Hölderlins Übersetzung des Sophokles [1956], Hellas und Hesperien. Gesammelte Schriften zur Antike und zur neueren Literatur in zwei Bänden, vol. 2, Zürich, Artemis, 1970, p. 275-332.

Steiner George, Les Antigones, trad. Philippe Blanchard, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des idées », 1986.

Szondi Peter, Einfürhung in die literarische Hermeneutik [1975] ; traduction française par Mayotte Bollack, Introduction à l’herméneutique littéraire, Paris, Éditions du Cerf, 1989.

Thouard Denis, Critique et herméneutique dans le premier romantisme allemand, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 1996.

Thouard Denis, « Goethe, Humboldt : poétique et herméneutique de la traduction », dans Chiss J.-Louis et Dessons G. (éd.), La Force du langage. Rythme, discours, traduction. Autour de l’œuvre d’Henri Meschonnic, Paris, Champion, 2000, p. 193-210.

Thouard Denis, « Humboldt et la France au miroir de la traduction », Kodikas/Code, 27, 2004, p. 81-102.

Vasseur-Legangneux Patricia, Les Tragédies grecques sur la scène moderne. Une utopie théâtrale, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2004.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search