Version classiqueVersion mobile

La charpente de la cathédrale de Bourges

 | 
Frédéric Épaud

Chapitre V. Le beffroi de la tour occidentale sud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les maçonneries de la nef et des deux tours de la façade occidentale furent construites simultanément, sans interruption et par strates horizontales, comme le confirment l’unicité stylistique, l’absence de rupture d’appareil et un chaînage métallique qui raidit longitudinalement les baies hautes de la nef. Le début de ce vaste chantier est situé vers 1225 selon R. Branner tandis que son achèvement est à placer entre 1256 pour la nef et 1270 pour la tour sud, d’après les analyses dendrochronologiques faites sur son beffroi. En effet, la tour sud occidentale possède encore au dernier étage son beffroi d’origine, dans un état de conservation remarquable (fig. V-1 et V-2). La tour nord, quant à elle, fut entièrement reconstruite au xvie siècle et ne permet pas d’apporter d’information sur le chantier du xiiie.

LES BOIS

Les 32 prélèvements réalisés sur les bois du beffroi de la tour sud ont permis de dater à l’année près 11 bois avec cambium (annexe 3). D’après cet échantillonnage, les boi...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search