Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les récollets

 | 
Caroline Galland
, 
Fabien Guilloux
, 
Pierre Moracchini

4e partie. Inventer une identité spirituelle

L’amour comme exercice suivant les Exercices spirituels de Séverin Rubéric

Bernard Forthomme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

SÉVERIN RUBÉRIC ET SA REDÉCOUVERTE1

Le temps est une fois de plus aux réformes, car la forme de vie franciscaine autant que la vie conforme à la radicalité évangélique, est une vie difficile à concilier avec une pratique de masse. La réformation mise en œuvre par les récollets français est apparentée à la stricte Observance d’origine ibérique, liée notamment à la mise en œuvre des exercices du Recueillement. Pratique du Recogimiento attestée vers 1480, et donc antérieure à l’institution des Maisons de Récollection au début du xvie siècle, suivant Francisco de Osuna2. La littérature Spirituelle de ces récollets qui commencent à s’implanter en France depuis le Limousin et l’Aquitaine, se signale par un coup de maître de Séverin Rubéric, provincial de Guyenne, dont nous ignorons les lieux et dates de naissance comme de mort (après le 18 janvier 1631). Il publie ses Exercices spirituels à Bordeaux en 1622, et leur version remaniée sous le titre : Les exercices sacrés de l’amour de Jésus ...

Auteur

Faculté jésuite de Paris

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540