Version classiqueVersion mobile

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

4e partie. Mission et subversion. Les ateliers privés comme Foyers d’une pensée alternative

Mission subversion

Les ateliers privés comme foyers d’une pensée alternative

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La critique de l’enseignement artistique public dispensé par l’École des beaux-arts et la nostalgie d’une certaine tradition artisanale de l’initiation technique conduit dès la fin des années 1840 à la création d’espaces de formation nouveaux qui tentent de proposer des alternatives au système artistique contemporain. Les ateliers privés ont servi de laboratoire à ces réflexions, amorçant un renouvellement fondamental du canon artistique et des hiérarchies, mais ils ont aussi accentué le sentiment de la perte de tradition et de lien avec le maître. L’éclatement des pratiques, l’asymétrie entre le modèle académique et les nouvelles attentes du monde de l’art, entraînent une remise en question fondamentale des modes de transmission artistique. Si Thomas Couture ou Gustave Courbet pensent leur projet d’atelier de formation avant tout contre le système académique, ils le conçoivent donc aussi comme une alternative aux habituelles formes d’enseignement dans les ateliers privés. Le caract...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search