Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Les ateliers de Léon Cogniet

p. 249-262


Extrait

1S’intéresser aux ateliers d’élèves de Léon Cogniet, c’est aborder un véritable phénomène de société. Le nombre des lieux d’enseignement encadrés par le peintre, ainsi que le nombre de ses élèves, font de Cogniet l’un des maîtres d’atelier les plus importants du xixe siècle : ce ne sont en effet pas moins d’un millier d’élèves qui sont passés par ses ateliers entre 1822 et 1876. Être élève de Léon Cogniet devient même un lieu commun dans la littérature ou le théâtre du milieu du siècle. Dans le roman Brin d’amour, Henry de Kock fait ainsi dire à son personnage Franz Moser :

Je suis un musicien, bon musicien même, Auber a été mon professeur. Je ne peins pas trop mal non plus. J’ai cinq ans d’atelier chez Léon Cogniet. Enfin, je ne sais si je m’abuse, mais j’aurais aussi, je crois, des dispositions comme écrivain.1

2Les deux protagonistes des Pirates de la savane, pièce de théâtre publiée en 1859, ont également été élèves de l’atelier Cogniet, « le plus drôle des corps », comme ils

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.