Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

3e partie. École et réseaux. Les ateliers de Paul Delaroche et Léon Cogniet

Delaroche et ses élèves

L’atelier et ses « affinités électives »

Cédric Lesec

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 4 novembre 1856, Paul Delaroche s’éteint à l’âge de 59 ans, à son domicile parisien, entouré de son fils Horace et de deux de ses élèves, Charles Jalabert et Jean-Léon Gérôme. Édité deux ans plus tard par la maison Goupil à l’initiative d’Henri Delaborde et de Jules Goddé, son catalogue raisonné, l’un des tout premiers du xixe siècle à avoir recours à la photographie, s’ouvre, après un portrait de l’artiste, sur une vue de son atelier (ill. 25 dans le texte). Cette épreuve, confiée aux soins du photographe anglais Robert Jefferson Bingham, reproduit un tableau aujourd’hui perdu, intitulé L’Atelier de Paul Delaroche, dû à Louis Roux, qui fut l’un des élèves du peintre. La légende suivante accompagne cette image :

Image 100000000000040D000002CAF18CED43.jpg

Ill. 25. Robert Jefferson Bingham, L’Atelier de Paul Delaroche d’après Louis Roux, photographie, épreuve sur papier albuminé, dans Œuvres de Paul Delaroche, 1858, Paris, Goupil et Cie, vol. 1, pl. 2.

Cette peinture reproduit fidèlement l’intérieur de l’atelier que Paul Dela...

Auteur

Responsable des éditions et publications au musée des Confluences de Lyon. Il prépare actuellement une thèse intitulée De la plume à la chambre photographique, l’atelier d’artiste au xixe siècle. Topographies, sociologies à l’université de Paris X-Nanterre et à l’université de Fribourg.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.