Version classiqueVersion mobile

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

2e partie. Partage et diffusion. Réinventer les pratiques de l’enseignement artistique

Copier, apprendre et vendre dans l’atelier de Vincenzo Camuccini à Rome 1800-1840

Christian Omodeo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les autoportraits dans leurs propres chambres peints par Alfonso Chierici1 (fig. 25 du cahier couleurs), Léon Cogniet2 et Tommaso Minardi3 à Rome entre 1813 et 1836 ont façonné une image des ateliers de peinture à Rome assez discordante par rapport à celle transmise par les vues des ateliers de sculpture d’Antonio Canova et de Bertel Thorvaldsen4 (ill. 19 dans le texte). Les peintres, en quête d’inspiration et travaillant isolés dans leurs habitations, sont opposés aux sculpteurs et au système de production proto-industriel qu’ils élaborent à Rome à cette époque. La découverte et l’étude de l’atelier du peintre Vincenzo Camuccini renouvellent en profondeur cette image5. Ce dernier accorde une place prépondérante à la pratique de la copie et développe une Stratégie de production et de diffusion de son image hors pair à Rome et en Europe pendant la première moitié du xixe siècle. L’analyse de ce système de production se révèle d’un intérêt particulier dans le cadre d’une réflexion sur...

Auteur

Docteur en histoire de l’art de l’université Paris IV-Sorbonne avec une thèse consacrée au peintre Vincenzo Camuccini (1771-1844). Il a été chargé d’études à l’Institut national d’histoire de l’art au sein du programme « Histoire du goût. Répertoire des œuvres italiennes dans les collections publiques françaises ». Il enseigne l’histoire de l’art et travaille comme commissaire indépendant.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search