Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

2e partie. Partage et diffusion. Réinventer les pratiques de l’enseignement artistique

Étudier l’art moderne

Les marchands d’art et la location de tableaux dans la pratique de la copie 1820-1850

Armelle Jacquinot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1820 et 1850, une vingtaine de marchands d’art parisiens proposent à la location tableaux et dessins d’artistes vivants1. La pratique de la location d’œuvres contemporaines connaît pendant la Restauration et la monarchie de Juillet un large développement auprès des articles comme des amateurs. Paris est alors en plein essor économique et culturel. Les espaces de loisirs et de consommation se multiplient : passages, panoramas, théâtres, boulevards, bains turcs ou jardins égyptiens, le commerce du luxe s’invente de nouveaux lieux, vitrines, espaces d’exposition de plus en plus vastes et magasins de mode symptomatiquement dits de nouveautés2. Le nombre toujours plus grand d’artistes, l’apparition d’expositions régionales, d’ateliers privés ou municipaux et l’ouverture, en 1818, du premier musée pour l’art vivant au palais du Luxembourg, sont autant de manifestations de cet engouement général pour la création artistique qui caractérise la période étudiée et dont les marchands de t...

Auteur

Armelle Jacquinot a étudié l’histoire de l’art et la muséologie à l’École du Louvre, à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et à l’université de Leicester. Elle a mené ses recherches sur le marché de l’art contemporain à Paris entre 1820 et 1860 à l’Institut universitaire européen de Florence et au Getty Research Institute, Los Angeles. Elle travaille actuellement comme archiviste-documentaliste.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.