Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

2e partie. Partage et diffusion. Réinventer les pratiques de l’enseignement artistique

Dans l’atelier des élèves de Jacques-Louis David

Nina Struckmeyer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« C’est que seul […] je vaux une académie »

En 1810, Pierre-Théodore Suau vint à Paris pour achever sa formation artistique commencée sous la direction de son père, Jean Suau, professeur de dessin à l’académie de Toulouse. Il lui écrivit, quelques jours après son arrivée, pour l’informer du choix de l’atelier dans lequel il voulait poursuivre ses études :

Je vous ai déjà dit un mot sur la façon de penser généralement concernant les divers ateliers. Je vous ai dit que chez M. Girodet le modèle vivant ne posait très souvent que trois et quatre fois par semaine, quelquefois la semaine entière mais que cela n’arrivait pas toujours. MM. Baron, Meilhon et autres m’ont dit que l’atelier où l’on trouvait le plus de ressources et où l’on travaillait le plus était celui de M. David.1

Cette correspondance indique bien les critères qu’un jeune artiste provincial devait prendre en compte pour choisir un atelier de formation à son arrivée dans la capitale. Il existait alors, à l’évidence, une concur...

Auteur

Nina Struckmeyer a fait des études de littérature générale et comparée, de littérature française et d’histoire de l’art à Berlin et Paris. Elle est actuellement collaboratrice scientifique du projet de recherche ArtTransForm (ANR/DFG) et prépare en même temps une thèse sur Les élèves allemands de Jacques-Louis David sous la direction de Bénédicte Savoy (TU Berlin). Elle a publié des études dans des ouvrages collectifs, dans des revues scientifiques et plusieurs contributions dans Paviser Lehrjahre. Ein Lexikon zur Ausbildung deutscher Maler in der französischen Hauptstadt, 1793-1843, éd. par France Nerlich et Bénédicte Savoy, Berlin-Boston, De Gruyter, 2013.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.