Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

1re partie. Art et métier. Structures de l’enseignement privé dans les ateliers

De l’atelier privé à l’atelier de restauration

La formation professionnelle des restaurateurs autour de 1800

Noémie Étienne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À Paris autour de 1800, la restauration des œuvres d’art est une pratique courante et fortement liée au milieu artistique. Elle se développe en interaction avec de nombreuses occupations apparentées, telle la peinture, la copie ou encore la réalisation de faux1. Les personnalités pratiquant cette activité sont généralement simultanément marchands, experts, copistes et peintres : cette polyvalence conduit à souligner d’emblée l’étendue des acteurs impliqués, ainsi que la variabilité de leurs profils. L’étude de l’activité professionnelle du milieu artistique permet de montrer à quel point une histoire des pratiques se fondant sur une lecture trop Stricte des catégories – opposant par exemple fermement les artistes aux artisans – risquerait de ne pas saisir l’hybridité et la mixité des acteurs impliqués sur le terrain et n’en rendrait que très peu la complexité. L’identité composite des restaurateurs souligne au contraire la flexibilité des catégories sociales avant la Révolution, mai...

Auteur

Historienne de l’art, vit et travaille entre Genève, Zurich et New York Elle est l’auteure d’une thèse de doctorat intitulée La restauration des peintures à Paris (1750-1815). Pratiques et discours sur la matérialité des œuvres d’art, publiée aux PUR en 2012. Ses recherches portent sur les liens entre culture visuelle et culture matérielle, sur la notion d’objet, sur les rapports entre pratiques et théories, entre histoire de l’art et anthropologie, ou encore entre art, science et artisanat.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.