Version classiqueVersion mobile

Apprendre à peindre

 | 
Alain Bonnet
, 
France Nerlich

1re partie. Art et métier. Structures de l’enseignement privé dans les ateliers

Art et métier

Structures de l’enseignement privé dans les ateliers

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’atelier privé ne naît pas brutalement après la Révolution française, même si les ruptures opérées et proclamées semblent avoir accéléré les transformations de la formation des artistes. C’est en fait la conjonction des modifications matérielles et idéologiques de l’organisation du travail, des réformes dans les statuts professionnels et corporatifs, engendrées en particulier par ledit de Turgot en 1776, de la remise en question des hiérarchies artistiques, de l’essor d’un marché des arts dits mineurs, qui a contribué à profondément modifier les infrastructures d’enseignement, les rapports entre maître et apprenti/élève et l’émancipation progressive des élèves dans des espaces de moins en moins contraignants. De la petite structure artisanale où le maître travaille entouré, voire aidé, de ses disciples, à la structure d’une académie alternative avec programme et cursus pédagogique savamment orchestrés, c’est une véritable transformation des lieux d’apprentissage qui s’opère au tour...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search