Versione classicaVersione mobile

Le cheval au Moyen Âge

 | 
Elisabeth Lorans

II — Chevaux et cavaliers au Moyen Âge : équipement, usages et représentation

Harnachement de cheval dans un contexte bisontin du XVe siècle

A 15th century leather horse stack discovered in Besançon

Corinne Goy, Veronique Montembault e Claudine Munier

Abstract

Excavations at the « ZAC Pasteur » took place in the city centre of Besançon (Doubs) in 2010-2011. It revealed elements of a leather horse tack (or trapping) discovered in an underground tank filled in during the second half of the 15th century.

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

L’emprise du chantier archéologique se situe au cœur d’un îlot circonscrit par la Grande Rue et par les rues Claude Pouillet, du Loup et du Lycée. À l’époque médiévale, cet espace est dévolu aux jardins et à quelques petites annexes à vocation agricole ou artisanale, l’habitat se situant en bordure de rue (Fig. 1). Sur les dix parcelles médiévales identifiées à la fouille, beaucoup comportent des puits, quelques-unes des citernes, voire une glacière. Le harnachement a été trouvé dans l’une des citernes dont le comblement gorgé d’eau a permis la bonne conservation des éléments organiques (Fig. 2). Préalablement à l’étude, les éléments en cuir ont fait l’objet d’un nettoyage, d’un traitement conservatoire par une imprégnation au PEG1 400, puis d’un séchage contrôlé afin de permettre l’observation des différentes traces de mise en œuvre.

Réalisée en cuir de bovidé, la pièce de harnachement comporte huit éléments, sept larges bandes et une lanière plus fine, correspondant à un culeron av...

Autori

Ingénieure Inrap, Centre de recherches archéologiques de Besançon, UMR 6298 ARTHeHIS.

Restauratrice indépendante spécialisée dans le traitement et l’étude des cuirs, doctorante à Paris I, UMR 7041 Archéologies et sciences de l’antiquité (ARSCAN) équipe Archéologie environnementale.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search