Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le cheval au Moyen Âge

 | 
Elisabeth Lorans

II — Chevaux et cavaliers au Moyen Âge : équipement, usages et représentation

Harnachement de cheval dans un contexte bisontin du XVe siècle

A 15th century leather horse stack discovered in Besançon

Corinne Goy, Veronique Montembault et Claudine Munier

Résumé

Excavations at the « ZAC Pasteur » took place in the city centre of Besançon (Doubs) in 2010-2011. It revealed elements of a leather horse tack (or trapping) discovered in an underground tank filled in during the second half of the 15th century.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’emprise du chantier archéologique se situe au cœur d’un îlot circonscrit par la Grande Rue et par les rues Claude Pouillet, du Loup et du Lycée. À l’époque médiévale, cet espace est dévolu aux jardins et à quelques petites annexes à vocation agricole ou artisanale, l’habitat se situant en bordure de rue (Fig. 1). Sur les dix parcelles médiévales identifiées à la fouille, beaucoup comportent des puits, quelques-unes des citernes, voire une glacière. Le harnachement a été trouvé dans l’une des citernes dont le comblement gorgé d’eau a permis la bonne conservation des éléments organiques (Fig. 2). Préalablement à l’étude, les éléments en cuir ont fait l’objet d’un nettoyage, d’un traitement conservatoire par une imprégnation au PEG1 400, puis d’un séchage contrôlé afin de permettre l’observation des différentes traces de mise en œuvre.

Réalisée en cuir de bovidé, la pièce de harnachement comporte huit éléments, sept larges bandes et une lanière plus fine, correspondant à un culeron av...

Auteurs

Ingénieure Inrap, Centre de recherches archéologiques de Besançon, UMR 6298 ARTHeHIS.

Restauratrice indépendante spécialisée dans le traitement et l’étude des cuirs, doctorante à Paris I, UMR 7041 Archéologies et sciences de l’antiquité (ARSCAN) équipe Archéologie environnementale.

Archéologue, attachée de conservation et responsable d’opération au service municipal d’archéologie préventive de Besançon/Direction du patrimoine historique, UMR 6249 Chrono-environnement.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540