Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Société des Nations

 | 
Michel Marbeau

Partie III. L’œuvre politique, entre espoirs et crises (1920-1939)

L’œuvre politique, entre espoirs et crises (1920-1939)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La tâche politique de la SdN n’est pas mince. Elle comporte deux axes principaux : en premier lieu l'application et la gestion des traités de paix. Il lui appartient de trouver des solutions, de résoudre des situations délicates, que les négociateurs des grandes puissances n’ont pas réussi à démêler auparavant. Sa deuxième grande tâche est de contribuer au maintien de la paix dans le monde, de régler au plus vite et pacifiquement les conflits internationaux. Mais en a-t-elle les moyens ? L’article 16 prévoit effectivement des sanctions contre tout Etat agresseur. Mais celles-ci sont essentiellement économiques. Les sanctions militaires ne sont pas obligatoires et si elles l’étaient, la SdN ne disposerait d’aucune force militaire internationale - la proposition des Français, conduits par Léon Bourgeois, ayant été fermement rejetée par les Anglo-Saxons pendant la Conférence de la paix.

Les résultats globaux de cette mission politique sont plutôt décevants. La guerre débute en 1937 en A...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540