Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Société des Nations

 | 
Michel Marbeau

Partie II. L’organisation et le fonctionnement de la Société des Nations

Chapitre 1. Les États membres

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les vainqueurs et les neutres

L’article premier du Pacte est consacré à la composition de l’organisation. Le premier paragraphe évoque les premiers États membres, qualifiés d’« originaires ». La première annexe du Pacte précise les noms des États originaires (32), tous sont signataires du traité de Versailles et font partie du camp des vainqueurs ou sont nés des cendres des empires centraux défunts (Tchécoslovaquie, Pologne...). La Grande-Bretagne a obtenu un siège pour ses dominions (Afrique du Sud, Australie, Canada et Nouvelle-Zélande) et même pour son joyau, l’Empire des Indes, qui n’est qu’une colonie administrée par la métropole. Les autres puissances coloniales (France surtout, mais aussi Belgique, Italie) ne réclament rien.

Treize autres États sont « invités à accéder au Pacte » sans aucune réserve, par une déclaration déposée au Secrétariat dans les deux mois de l’entrée en vigueur du Pacte. Ce sont des États neutres, principalement européens (Suède, Norvège, Pays-Bas et Suis...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540