Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Société des Nations

 | 
Michel Marbeau

Partie I. Origine et constitution de la Société des Nations

Chapitre 1. Préhistoire de la Société des Nations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les « faiseurs de plans1 » (xive-xviiie siècle)

L’idée d’une organisation, d’une association d’États destinée à conserver la paix est ancienne et est européenne2. Le plus ancien projet connu semble être celui du juriste normand français Pierre Du Bois (vers 1250-après 1321) dans De reçuperatione Terre Sancte, au début du xive siècle (vers 1305-13073). L’auteur propose une croisade française vers la Terre sainte sous la houlette du roi Philippe le Bel, et non sous celle du pape et de l’Église. La condition absolue et préalable du succès de cette entreprise est la paix entre les nations chrétiennes. Il s’agit donc de créer une confédération qui serait placée sous la direction d’un concile ou d’une assemblée où les nations garderaient leur indépendance ; des délégués des princes (laïcs et ecclésiastiques) y siègeraient. Pierre Du Bois introduit aussi l’idée d’un tribunal d’arbitrage international (composé de trois laïcs et de trois ecclésiastiques) destiné à régler les conflits entre le...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540