Version classiqueVersion mobile

Le palais et son décor au temps de Jean de Berry

 | 
Alain Salamagne

Table des matières

1er partie. Le prince et ses maîtres d'oeuvre

Françoise Autrand

Jean de France, duc de Berry 1340-1416

LE PREMIER DUC DE BERRY
LE DUC EN SON APANAGE
« MONSEIGNEUR VEUT QUE SES GENS DEVIENNENT RICHES »
Jean-Yves Ribault

Les maîtres d’œuvre Sainte-Chapelle de Bourges

GUY DE DAMMARTIN DE BOURGES À POITIERS
DREUX DE DAMMARTIN DE BOURGES À CHAMPMOL ET RETOUR
ANDRÉ BEAUNEVEU À MEHUN-SUR-YÈVRE
BEAUNEVEU À BOURGES
LE CHANTIER DE LA SAINTE-CHAPELLE DE BOURGES
ET JEAN DE CAMBRAI ?

2e partie. Le cadre de la ville

Annie Chazelle et Philippe Goldman

Bourges, une ville capitale sous Jean de Berry

L’ÉVOLUTION URBAINE
LA POPULATION
LA SOCIOLOGIE URBAINE
TYPOLOGIE DE L’HABITAT
AUTOUR DES ANNÉES 1300, UN HABITAT DE TYPE PATRICIEN
STRUCTURE ET DISTRIBUTION
L’HÔTEL JACQUES-CŒUR, OU L’IMITATION DU PALAIS
UN HABITAT EN PAN DE BOIS MODÉLISÉ, APRÈS L’INCENDIE DE LA MADELEINE, EN 1487
TYPOLOGIE DE LA MAISON EN PAN DE BOIS
CONCLUSION
Pierre Garrigou Grandchamp

L’architecture domestique urbaine vers 1400, un thème en déshérence

UNE ÉPOQUE MÉCONNUE ET NÉGLIGÉE
UNE TRANSFORMATION INDÉNIABLE
Les maisons au début du xive siècle
Les « maisons 1400 » d’après les sources
Quelques maisons bien datées
D’autres constructions paraissent contemporaines
ÉVOLUTION ET RUPTURE : L’ABSENCE DE VÉRITABLE MUTATION
Deux phénomènes contribuent à favoriser des processus évolutifs
Continuité dans les types et les plans de masse
La continuité prédomine également dans les intérieurs
Le style nouveau s’impose subrepticement
Les intérieurs sont affectés par deux profondes transformations
Les transformations que connaissent les extérieurs paraissent moins radicales
Diversité de cette transformation

3e partie. Les oeuvres architecturales

Alain Salamagne

Le Louvre de Charles V

UNE ŒUVRE CAPITALE
LE PLAN D’ENSEMBLE
Le vieux Louvre avant 1365
La grande chapelle
Le bâtiment de la salle Saint-Louis et la chambre du roi
La distribution des espaces du vieux Louvre
Le nouveau Louvre après 1365
Le logis nord
Le premier niveau ou niveau de service
Le second niveau ou logis de la reine
Le troisième niveau ou logis du roi
La chambre de parement
La vis de la Fauconnerie et la Librairie
Salle et chambre du conseil
Les liaisons avec la tour-maîtresse
Garde-robe et taillerie
Les combles ou galetas
La grande vis
Galerie et passerelle à la tour-maîtresse
Les ailes méridionale et orientale
L’aile orientale et les deux tours quadrangulaires
Les parties hautes : des chambres hautes aux galeries
Les figures dynastiques
Le bon gouvernement
UNE NOUVELLE ARCHITECTURE
LES JARDINS MÉTAPHORE DU CHATEAU
ANNEXE I : NOTE SUR LE DEVIS DE MARS 1541 (N. ST.)
ANNEXE II : LA GRANDE VIS
ANNEXE III : LA GRANDE-SALLE ET LA CHAPELLE
Jacques Mallet

Les châteaux d’Angers et de Saumur sous Louis Ier d’Anjou

ARCHITECTURE ET EXERCICE DU POUVOIR
ARCHITECTURE ET CADRE DE VIE
ARCHITECTURE ET OUVERTURE VERS L’EXTÉRIEUR
ARCHITECTURE ET HIÉRARCHIE SOCIALE
ARCHITECTURE ET VIE SPIRITUELLE
UNE ARCHITECTURE ADAPTÉE À DE NOUVELLES EXIGENCES
Lucie Gaugain

Trèves (Maine-et-Loire) une tour résidentielle du XVe siècle

DISTRIBUTION ET FONCTIONS
LA TOUR DE TRÈVES : UNE TOUR-RÉSIDENCE
Une fonction militaire
Une fonction symbolique
UN PROBLÈME DE DATATION

4e partie. Le décor

Claudie Vareille-Dahan

L’homme sauvage aux murs des palais

AUX PORTES DES PALAIS
LES CHATEAUX DE LA FAMILLE D’AMBOISE
FONCTION PRIVÉE, FONCTION PUBLIQUE ?
À L’INTÉRIEUR DU CHÂTEAU, DES CLEFS DE VOÛTE AUX CHEMINÉES, LES HOMMES SAUVAGES GARDIENS DES FOYERS
CONCLUSION
Jean Guillaume

Conclusion. Le legs du xive siècle

PARTIS DE PLANS
ORGANISATION INTÉRIEURE
LES ESCALIERS
LES PARTIES HAUTES
LE DÉCOR
UNE NOUVELLE IMAGE DU POUVOIR
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search