Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

NO 313. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1840, 5 février. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B4-4.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 360.

b. Luthier (Jean), Trousseau et Velpeau, d’après leur correspondance avec Bretonneau, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1968, p. 53-54.

Remède de Velpeau contre l’érysipèle. – Rumeur que Bretonneau travaille à la Dothinentérie.

Je ne sais plus, mon bon ami, si je vous ai écrit en l’an 40. En cas de négation, je vous en demande piteusement pardon. La fin du monde ayant brouillé toutes nos idées, vous auriez à me gracier d’un pareil oubli.

On dit que vous travaillez (qui le croira ?) et que vous travaillez sérieusement à la Dothinentérie ! Sans me compter, je connais une foule de saints Thomas auxquels vous feriez bien de jouer ce tour-là !

À votre tour, vous ne croirez pas peut-être que j’ai trouvé le remède topiquea de l’érysipèle, de l’érysipèle proprement ditb !

Tenez dessus des linges constamment imbibés d’une solution de 30 grammes de protosulfat...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search