Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 301. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau [1837, février]1. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B7-16.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 337-339.

b. Luthier (Jean), Trousseau et Velpeau, d’après leur correspondance avec Bretonneau, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1968, p. 51-53.

Travaux et projets de Trousseau. – Proche décès de Desgenettes. – Utilisation du datura stramoine et du nitrate d’argent prônée par Trousseau.

Bérard, qui vous aime comme s’il était de vos élèves, a beaucoup causé de vous avec moi et il rêve un Palluau sur ses vieux jours.

Hoc erat in votis : modus agri non ita magnus,

Hortus ubi, et tecto vicinus jugis aquae fons,

Et paulum sylvae super his foret. Auctius atque

Di melius fecere tibi. Nihil amplius orat.2

Il m’a conté comme quoi très décidément vous teniez les malades dans le plus profond mépris, et comme il fait ainsi que vous, il vous approuve, et moi aussi qui ne vous imite pourtant pas. Il s’accumule à Tours d’orageuses haines sur vous. Tenez-vous sous vos lau...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search