Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 299. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Pierre Charles Louis 1836, 18 octobre. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. Bibliothèque municipale de Vendôme : fonds local.

Discussion médicale.

Pour M. Louis,

Votre lettre du 11 ne me laissait pas espérer celle du 14 que je n’ai ouverte qu’avec effroi. Que j’étais loin de m’attendre à d’aussi heureuses nouvelles !

Cette sueur gluante m’avait paru comme à vous le présage d’une prochaine et funeste terminaison. Que je serai heureux d’apprendre que vos espérances n’ont pas été déçues.

À Blois, même obscurité du diagnostic, intermissions trompeuses, traitement antipériodique très énergique, prolongé ; enfin, soupçon d’affection typhoïde. La douleur de tête qui se montre dans un paroxysme, au 16 ou 17e jour, éveille des craintes de lésion idiopathique. Saignée, mort quelques heures après l’émission sanguine. Le sujet âgé de 13 ans était faible et cacochyme. L’ouverture du corps n’a pas été obtenue.

Les vésicules des régions cervicales, l’écoulement constant des urines qui n’ont pas distendu la vessie, confirment de plus en plus la présomption d’abord si vacillan...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search