Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 296. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Alfred Velpeau 1834, 7 septembre. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B3-4.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 330-331.

Félicitations à Velpeau pour sa réussite. – Recommandation du fils aîné de Herpin.

Mon ami, j’ai été si heureux d’être délivré de mon cauchemar, de voir ce que j’avais prévu – oui prévu, quoique vous en disiez – non pas le jour de votre départ pour Paris, mais bien peu de temps après votre arrivée dans la capitale.

Bien des fois j’ai dit : il succèdera à Boyer, et il ira au-delà de son prédécesseur1. Mon ami, j’ai été enivré de vos glorieux succès, j’en ai été aussi heureux que si j’en avais été surpris. Et j’ai été touché de votre empressement à m’apprendre l’heureuse nouvelle ; que je vous remercie de n’avoir pas attendu qu’elle me fût apportée par mon ami !

Voici le fils aîné de M. Herpin depuis trois ans premier élève interne à l’hôpital2. Son nom le recommande, et il est bien autrement recommandé par son goût et son aptitude pour l’étude, par son ins...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search