Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 293. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Alfred Velpeau [1832], 20 octobre. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecin de Tours : B3-1.

a. Luthier (Jean), L’œuvre de Bretonneau d’après sa correspondance, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1962, p. 56-57.

Recommandation d’un élève de Tours auprès de Velpeau.

Mon ami, voici un élève de l’hôpital, où il a commencé par la pharmacie. Depuis deux ans, et après deux autres années d’études, il est premier élève dans le service de M. Tonnellé1. Il s’est montré studieux, vigilant, avide d’instruction et apte à en acquérir. Aidez-le à obtenir lesa inscriptions auxquelles il peut avoir un droit réelb et ouvrez à ce garçon honnête et intelligent toutes les portes à travers lesquelles il pourrac passer.

Vous ne le croirez pas et cependant il [est] vrai que je me remets au travail. Dites à madame Velpeau que [je] l’aimais de l’affection que je vous porte avant de la connaître, et que maintenant c’est pour elle-même que je l’aime et la vénère.

Votre bien sincère ami,

B.

Tours, le 20 octobre.

[Adresse :]

Monsieur le professeur Velpeau

Rue Corneille ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search