Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

NO 277. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1830, 16 avril. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B7-8.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 296-297.

Demande de conseils pour le traitement d’une tumeur sur la cornée (ptérygion). – Traitement des gastralgies par le fer. – Réponse sur la fibrine du sang.

Paris, 16 avril 1830.

Léonard1 m’a apporté votre lettre, mon cher maître, et j’ai été bien content de faire sa connaissance. Vous l’avez rudement déphysiologisé, et le pauvre garçon ne savait vraiment plus à qui s’en prendre. Il m’a bien promis de me revenir voir, il aime autant que moi causer de vous.

Avant de vous répondre relativement au sang, dites-moi comment je traiterais bien un ptérygion2 commençant. Scarpa veut absolument opérer3, Samuel Cooper est du même avis4, tous ces tailleurs m’effraient. Ne vous ai-je pas ouï dire qu’en étranglant les vaisseaux entre la cornée et l’angle de l’œil avec du nitrate d’argent, vous faisiez merveille ? Le quid n’est rien, c’est le quomodo et le quando5 qu’il me...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search