Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

NO 273. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1830, 17 février. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B7-6.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 290.

Demande d’une recommandation de Bretonneau auprès de Chaptal, afin que Trousseau obtienne une place de médecin du Bureau central d’admission des hôpitaux de Paris.

Ceci est sérieux, mon cher maître, il y va trop de mon avenir. Sitôt ma lettre reçue, écrivez à M. Chaptal1 pour me recommander vivement à lui et, en même temps,a écrivez-moi et dans ma lettre mettez-en une seconde pour le même M. Chaptal. Je lui porterai cette seconde lettre et, du moins, je ne serai pas un intrus et je ne me verrai pas dans l’obligation de décliner mon nom.

Il s’agit d’une place de médecin du Bureau central des hôpitaux de Paris. Louis a été nommé médecin d’hôpitaux en revenant de Gibraltar2, je ne demande que la place de médecin du Bureau central, vacante par la mort d’un M. Prat3, ce n’est pas trop désirer. En attendant, je vais manœuvrer vivement auprès des autres membres du ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search