Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

NO 269. De Pierre-Fidèle Bretonneau et Alexis Jacquart à Armand Trousseau 1829, 26 octobre. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 276-278.

Biographie de Bretonneau par lui-même. – Ajouts de Jacquart.

26 octobre 1829.

Né en 1778, le 3 avril, à Saint-Georges, commune du département de Loir-et-Cher. Ses parents, depuis une longue suite de générations, livrés à la pratique de la médecine ou de la chirurgie. Nommé élève de l’École de Santé en 1795, il fut plus particulièrement lié à cette époque avec MM. Duméril, Guersant, Savigny. Quelque temps après, il se retira à Chenonceaux, petit bourg du département d’Indre-et-Loire ; là, dans le voisinage de sa famille, il se livra, en même temps qu’à la pratique de la médecine, à l’étude de l’histoire naturelle et de la chimie.

L’altération de sa santé le força, pendant près de deux ans, de renoncer à l’exercice de sa profession. En 1805, il employa à la conservation du vaccin la propriété des tubes capillaires. À cette même époque, il rassembla un grand nombre de ruches et s’occupa de r...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search