Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

NO 268. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1829, 26 octobre. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B7-3.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 279-281.

Copie de mémoires en cours et derniers commentaires de Trousseau. – Prochain achèvement de quelques travaux de Trousseau, notamment le rapport de Sologne.

26 octobre 1829.

J’ai reçu, mon cher maître, votre grande lettre, puis votre petit billet dont vous aviez chargé Giffard. Je suis tout à son service, à la Faculté, à l’université, et j’attends ses désirs pour le conduire moi-même où il voudra aller.

Votre scribe est en fonction ; il m’a rapporté vendredi la « Dipththérite cutanée » ; hier il m’a donné « la fièvre intermittente ». Demain, il me donnera le reste de « la diphthérite » ; et, à la fin de la semaine, j’espère mettre à la diligence tout ce qui regarde la Sologne, diphthéritiquement parlant, le tout orné de mes réflexions. Je désirerais bien que vous lussiez cela et que vous m’indiquassiez les changements nécessaires pour donner plus d’intérêt ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search