Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 264. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1829, 14 septembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 268-269.

Gestion des abonnements de Bretonneau aux journaux médicaux. – Considérations sur la diphtérie à Paris.

Paris, 14 septembre 1829.

Votre abonnement à la Lancette1 est fini aua 1er novembre ; ces gens me persécutent : voulez-vous le renouveler ? Vous ai-je dit qu’aux Archives ils ne veulent rien vous redevoir, et que par conséquent vous restez mon débiteur de je ne sais quelle somme ?

Je vous ai parlé, je crois, des deux diphthéritiques de Pravaz et du triomphe de la cautérisation2. Or, j’en viens de guérir un troisième de la même manière à l’hôpital Saint-Antoine, sous les yeux de tous les élèves ; puis, pour contre-épreuve, en voilà un quatrième qui meurt dans le même établissement, malgré les sangsues et tout l’attirail physiologique de M. Rayer3. Qu’une épidémie de croup nous soit accordée par le juste ciel, et je vous promets que la Diphthérite avec toutes ses dépendances l’emportera. ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search