Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 260. D’Eugène Legallois à Pierre-Fidèle Bretonneau 1829, 12 avril. – Charenton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 260-263.

Demande de renseignements pour une expérience concernant la dothinentérie. – Recherche de symptômes précis annonçant la maladie. – Méconnaissance des travaux antérieurs de Bretonneau.

Charenton, 12 avril 1829.

Monsieur et très honoré Maître1,

J’ai appris avec une peine extrême le malheureux accident qui a failli nous priver d’un des premiers praticiens du siècle, et j’ai partagé la joie que tous les amis de la science ont ressentie de votre heureuse convalescence2. Vous me pardonnerez d’interrompre le repos qui vous est encore nécessaire : je veux vous parler d’un des objets favoris de vos études, d’un de vos plus beaux titres à la reconnaissance publique.

J’ai conçu le plan d’une expérience qui doit, ce me semble, trancher une des grandes questions qui divisent le monde médical ; mais avant d’entreprendre cette expérience, dont les résultats doivent, si je ne me trompe, vous intéresser au...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search