Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 258. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1829, 2 mars. – Gibraltar

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B6-27.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 251-256.

b. Luthier (Jean), Trousseau et Velpeau, d’après leur correspondance avec Bretonneau, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1968, p. 41-46.

Recherche d’analogies de contagion entre la fièvre jaune et les maladies contagieuses observées en Touraine. – Comparaison de la fièvre jaune avec une maladie contagieuse et une qui ne l’est pas.

Gibraltar, 2 mars 1829.

Je ne vous dis pas, mon cher maître, combien j’ai été heureux de trouver dans vos lettres tant de témoignages d’affection.

Je voudrais bien savoir, puisque les épidémies de scarlatine de notre pauvre département ne sont pas venues sans que vous les ayez regardées de près, si des villages qui se trouvaient au milieu de bourgs infectés, n’ont point eux-mêmes été envahis par la scarlatine : ce fait est bien curieux à examiner. Voilà la fièvre jaune sévissant sur cinquante villesa ou bourgades de l’...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search