Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 219. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau [1827, fin mars-début avril]. – [Charenton]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B6-13.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 148-153.

Recherches de Trousseau sur la mélanose : détail de nouveaux faits. – Évocation de la picote des dindons, maladie qu’il veut faire connaître à Alfort. – Absence de nouvelles de M. Bacot sur le projet de Sologne. – Craintes de Trousseau relatives à ses projets d’avenir.

Mon cher maître,

Vous avez bien raison de me tancer sur mon impertinence, lorsque je me presse de condamner Laennec et Bayle. Biena souvent, je me prends à me dire comme feu Montaigne « Bran du fat »1 ! Et ce nonobstant je recommence. Voilà sur la mélanose de nouveaux faits qui me semblent être du plus haut intérêt, et que je n’ai jamais lus. Dernièrement, en faisant l’autopsie d’un cheval blancb qui portait au devant et au dehors plusieurs mélanoses volumineuses, nous fûmes frappés de l’aspect singulier de la plèvre pulmonaire, elle nous semblait marbrée, tigrée de taches violettes tiran...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search