Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 203. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Armand Trousseau 1826, 6 octobre. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B4-25.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 109-112.

Solutions adoptées pour la prochaine succession de Mignot à l’hôpital général de Tours.

Mon cher enfant, travaillez pour votre concours, c’est le point le plus important ; êtes-vous assez inhumain d’avoir été arracher à ce pauvre Velpeau une page de prose si inutile ; me dire du bien de vous, augurer favorablement de votre avenir, c’est me répéter ce que je désire, ce que j’espère, ce que je sens. Il n’est pas nécessaire de me suggérer des arguments en faveur de votre projet s’il y avait la moindre possibilité de le faire adopter. Mais si monsieur Raverot vous a transmis le résultat de nos conversations, vous devez voir que je ne puis proposer de donner pour chef à M. Douet l’élève qui suivait ses cours il y a deux ans. Je me flatte que tout s’arrange de la manière qui convient le mieux à vos projets. Moreau, pour mettre à exécution le désir qu’il a de...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search