Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 196. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Armand Trousseau 1826, 9 juillet. – Villandry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B4-23.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 91-92.

Compte-rendu des lectures de Bretonneau, plus ou moins complètes, de Bailly, Senn, Magendie et Delange. – Étonnement vis-à-vis du prix auquel serait vendu la Diphthérite.

[...]1 filtré, tout ce que nous avons pu obtenir de cette masse bourbeuse et visqueuse déposé dans un tube à bec recourbé et aspiré par la jugulaire, n’a causé qu’une prostration de 25 à 30 secondes et une évacuation alvine semi-diarrhéique. Si vous faites des injections de matière putride, je vous en conjure, filtrez le liquide.

Dans les livres que j’ai reçus (parlez-en à M. Crevot) se trouve un second exemplaire de M. Bailly2, c’est presque deux de trop. J’en reporterai un. D’un bout à l’autre, c’est un tissu d’observations mal faites dont l’auteur tire des conséquences assommantes et puérilement paradoxales. Je vous observe que je suis loin de l’avoir lu complètement et que probableme...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search