Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 183. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1826, 6 avril. – Charenton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B5-29.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 40-42.

Corrections du traité de Bretonneau. – Révisions de Trousseau sur les maladies cérébrales, dans le cadre de son concours pour l’agrégation.

Jeudi soir.

Je reçois à l’instant les 19, 20, 21 et 22e feuilles. Définitivement, c’est bien le plus inconcevable salmis que jamais auteur ait imaginé. Page 286, vous commencez un article « Diphthérite sporadiquea ». Page 290, voilà que vous annoncez l’épidémie de La Ferrière sous le gros titre de « Diphthérite épidémiqueb ». Et page 292, vous faites votre analyse chimique des concrétionsc, pour reprendre page 295 la diphthérite sporadiqued et la petite Babet. C’est par trop fort, et en vérité, je ne connais pas de stratagème capable de pallier une si monstrueuse irrégularité. Quand le père Duméril disait que vous étiez un brouillon, il ne disait que la moitié de ce que vous méritiez : vous m’étonnez àe chaque feuille...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search