Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 181. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Alfred Velpeau 1826, 25 mars. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-27.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 33-37.

b. Luthier (Jean), L’œuvre de Bretonneau d’après sa correspondance, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1962, p. 24-30.

Réticences de Bretonneau sur son traitement mercuriel. – Avis sur Gendron et Cador, médecins en Touraine. – Réponse à Trousseau sur les méningo-encéphalites et la façon dont elles ont été traitées dans les auteurs antérieurs.

Tours, 25 mars 1826.

J’arrive de Loches et repars pour Azay1, et cependant je ne veux pas remettre à répondre à vous et à Trousseau ; vous aurez incessamment l’extrait que vous a promis Jacquart, ainsi que les deux ou trois observations, etc., etc., etc.

J’approuve très fort le troisième, le quatrième mémoire, ce qui ne replâtrera pas les défauts dont j’avais déjà été frappé, aj’ai dit une partie de mes motifs pour les laisser subsister. Les contradictions sont plus dans le fait que dans le dire, et ce n’est ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search