Desktop versionMobile Version

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 179. D’Armand Trousseau et Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1826, 21 mars. – S.L.

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

A. BU de médecine de Tours : B5-27.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 29-32.

Etudes de Trousseau sur les méningo-encéphalites pour son concours de l’agrégation. – Poursuite des corrections du traité de Bretonneau.

21 mars.

J’étudie maintenant les maladies cérébrales, mon cher maître, et c’est pour moi un inextricable labyrinthe. Lallemand1 et Rostan2 ont avancé la science, ont éclairé beaucoup sur l’inflammation du cerveau, sur l’apoplexie ; mais il s’en faut de beaucoup qu’ils aient dissipé tous les doutes qui restent dans mon esprit. Je n’entends rien, absolument rien, à la méningite, à l’arachnitis, à l’hydrocéphale ; j’ai vu avec vous quelques-unes de ces maladies, et je ne retrouve dans les auteurs qui semblent les plus exacts, aucun de ces symptômes si constants, si uniformes que vous m’avez appris à voir dans la méningo-céphalite. Le symptôme le plus constant, disent-ils, dans la frénésie, est le délire frénétique, et voilà...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search