Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 179. D’Armand Trousseau et Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1826, 21 mars. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B5-27.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 29-32.

Etudes de Trousseau sur les méningo-encéphalites pour son concours de l’agrégation. – Poursuite des corrections du traité de Bretonneau.

21 mars.

J’étudie maintenant les maladies cérébrales, mon cher maître, et c’est pour moi un inextricable labyrinthe. Lallemand1 et Rostan2 ont avancé la science, ont éclairé beaucoup sur l’inflammation du cerveau, sur l’apoplexie ; mais il s’en faut de beaucoup qu’ils aient dissipé tous les doutes qui restent dans mon esprit. Je n’entends rien, absolument rien, à la méningite, à l’arachnitis, à l’hydrocéphale ; j’ai vu avec vous quelques-unes de ces maladies, et je ne retrouve dans les auteurs qui semblent les plus exacts, aucun de ces symptômes si constants, si uniformes que vous m’avez appris à voir dans la méningo-céphalite. Le symptôme le plus constant, disent-ils, dans la frénésie, est le délire frénétique, et voilà...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search