Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

N160. De Pierre-Louis Cottereau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1825, 25 novembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 568-570.

Détail du procédé de M. Py concernant l’extraction de la fausse membrane dans le croup. – Attente des ouvrages de Bretonneau, et de la lettre de recommandation demandée par Cottereau pour M. Nauche.

Paris, le 25 novembre 1825.

J’ai vu l’article du Journal général de Médecine que vous vouliez connaître, mon cher Maître, et voilà en quoi consiste ce moyen mécanique proposé par M. Py1 ; je dis proposé, car il n’annonce pas qu’il s’en soit servi, il ne fait que communiquer une idée qu’il croit bonne. Ce procédé si avantageux, selon lui, pour extraire la fausse membrane qui tapisse la trachée, et qui finit par occasionner l’asphyxie en oblitérant totalement ce canal, ce procédé se réduit à l’introduction, par les fosses nasales, d’une sonde élastique percée de plusieurs ouvertures à celle de ses extrémités qui doit être portée jusqu’à la glotte. Alors en aspirant soit avec la bouche, soit ave...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search